Apple réfléchit à des nouvelles manières de faire évoluer sa gamme MacBook. L'une d'entre elles ferait disparaître le trackpad pour que toute la zone sous le clavier en soit un.

Avec Apple, on sait que certaines technologies ne durent pas éternellement, et peuvent disparaître plus vite qu’ailleurs (exemple : le port jack sur les téléphones). A en croire des brevets déposés il y a quelques mois et captés par Apple Insider le 2 août 2018, la firme de Cupertino réfléchirait à des manières de se débarrasser du trackpad, qui permet de se passer d’une souris sur un MacBook.

Pour les ingénieurs d’Apple, la meilleure façon d’améliorer le trackpad de ses ordinateurs portables serait peut-être de le fondre intégralement dans le châssis. Une idée qui ne paraît pas si saugrenue au regard des évolutions de ces dernières années.

Crédit Numerama

Un trackpad géant et invisible

En effet, les MacBook d’aujourd’hui disposent déjà d’un énorme trackpad, lequel est devenu une simple surface équipée de la technologie Force Touch (quand l’ordinateur est éteint, il est impossible de cliquer dessus). En ce sens, appliquer ses bénéfices et son confort d’utilisation partout apparaît comme la suite logique : il n’y aurait dès lors plus besoin de délimiter une zone précise pour l’utilisateur. L’un des brevets suggère même des gestes liés au trackpad que l’on pourrait réaliser directement sur le clavier (exemple : scroller avec deux doigts).

En finir avec le clavier physiques ?

Ce concept du trackpad invisible s’accompagne en parallèle de la volonté d’en finir, à terme, avec le clavier physique. On en est sans doute encore loin, mais Apple songe à une interface virtuelle qui pourrait s’adapter au gré des applications. Une sorte de Touch Bar géante qui afficherait, à la volée, des touches de clavier normales et/ou des raccourcis personnalisables. Une avancée qui permettrait, de surcroit, d’en finir avec les problèmes rencontrés par les mécanismes physiques (exemple : la vulnérabilité à la poussière et aux salissures).

Crédit photo de la une : Apple

Partager sur les réseaux sociaux