Google Duplex sera testé dès l'été 2018. L'avenir est plus proche que prévu.

C’était une scène de science-fiction : sur l’écran de la Google I/O en mai 2018, le géant de Mountain View mettait un grand coup à la concurrence du côté des assistants en montrant Google Duplex. Cette version améliorée de Google Assistant a été conçue pour prendre des rendez-vous téléphoniques à la place de l’utilisateur et le fait de manière naturelle. Duplex a une voix humaine, hésite, ajoute des temps de pause au bon moment, comprend les relances et les questions des personnes au bout du fil, peut redonner des informations… bref, l’assistant numérique était tellement bluffant qu’il n’a pas manqué d’effrayer.

Une technologie déjà bluffante

Mais ce que l’on croyait être l’un de ces projets qui verraient le jour dans 3 à 5 ans est déjà prêt à être déployé. Aussi surprenant que cela puisse paraître, Google a annoncé à la presse américaine qu’il commencerait le déploiement de Duplex dans les prochaines semaines, par une phase de tests grandeur nature. Dans un premier temps, les personnes qui y auront accès seront « des utilisateurs de confiance  » et Duplex ne sera utilisé qu’avec des restaurants et commerces partenaires de Google. Il n’empêche que malgré ces limitations, Duplex commencera donc à prendre de vraies réservations qui ne pourront plus être prises pour des démonstrations scénarisées.

Et à ce sujet, les journalistes américains conviés par Google ont été doublement bluffés : ils ont pu essayer Google Duplex en se faisant passer eux-mêmes pour des gérants de restaurant ou de salon de coiffure. L’expérience est telle qu’elle avait été montrée lors de la Google I/O, avec un petit ajout bienvenu : Google Duplex s’annonce comme tel et ne se fait donc pas passer pour un humain. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir une diction humaine, avec toutes ses imperfections, qui, d’après des responsables du projet, ne sont pas là pour tromper qui que ce soit, mais bien pour rendre l’expérience la plus naturelle possible : « Google n’a pas inventé les hum et les ah  », peut-on lire sur The Verge.

On voit également que l’assistant n’est pas infaillible et si l’on s’amuse à le perturber avec des informations trop complexes, « la cuisine ferme à 18 heures, je prends votre réservation mais vous n’aurez que des amuses-bouche », il finit par s’excuser, dire au revoir et raccrocher. Des moments normaux d’une discussion avec un commerçant ou un restaurateur qui pourront être compris après quelques ajustements de l’algorithme, à n’en pas douter. En tout cas, d’après nos confrères, la vidéo ci-dessous est représentative de ce que Duplex peut faire aujourd’hui. Bienvenue dans le futur.

Partager sur les réseaux sociaux