Un incident technique au niveau de l’interconnexion entre Orange et les trois autres opérateurs a été repéré lundi 14 mai. Celui-ci affecte l'acheminement des appels téléphoniques. L'accès à Internet n'est pas concerné.

Vous avez des difficultés à joindre un contact par téléphone depuis hier ? L’origine de vos tracas se trouve peut-être dans un incident technique qui affecte les quatre gros opérateurs français, à savoir Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free. Apparu lundi 14 mai, le problème continuait d’affecter un certain nombre de clients dans la journée du mardi 15 mai, selon des messages publiés sur les réseaux sociaux.

C’est de l’opérateur historique — Orange — que le dysfonctionnement est parti. Plus précisément, le bug est apparu au niveau de l’interconnexion entre Orange et ses rivaux, à l’endroit où les liaisons téléphoniques fixes et mobiles sont acheminées d’un réseau à l’autre, et qui permettent donc à client Orange de joindre un abonné SFR et un mobinaute Free Mobile d’appeler un contact chez Orange.

Puisque la source de la panne réside dans l’interconnexion entre Orange et les trois autres opérateurs, cela signifie aussi que les appels téléphoniques entre deux clients Orange ou entre les trois autres opérateurs (par exemple de Free Mobile à SFR ou entre deux abonnés Bouygues Telecom) n’ont pas subi les effets de la perturbation — ce que confirme Le Monde, qui a joint Orange.

Des équipes techniques dépêchées par Orange sont depuis hier à pied d’œuvre pour résoudre l’incident et permettre aux appels de circuler normalement. De leur côté, SFR et Bouygues Telecom ont chacun fait savoir sur Twitter que leur personnel est aussi mobilisé pour assister Orange dans le rétablissement des communications. Aux alentours de midi, la résolution du problème n’était toujours pas obtenue.

L’ampleur du problème reste difficile à estimer, le dysfonctionnement produisant encore des effets ce mardi 15 mai. D’autant que la pluralité des moyens de communication a peut-être atténué la gêne induite par ce problème, notamment chez les jeunes générations, qui sont moins sans doute moins attachés au téléphone que leurs aînés, et privilégient plutôt d’autres outils pour discuter avec leurs proches.

Il est noter que l’accès à Internet n’est pas affecté par ce problème particulier. Dès lors, passer un appel via un service de voix sur IP — c’est-à-dire de la téléphonie sur Internet, où le signal de la voix est découpé en paquets — peut constituer une solution de secours pour joindre malgré tout un correspondant au téléphone. Des logiciels comme Skype, WhatsApp ou Facebook Messenger proposent ce type de service.

Ce type de souci n’est pas rare mais il peut se déclencher pour des motifs différents. Ainsi, dans les semaines qui ont suivi le lancement de Free Mobile, des difficultés de connexion avaient été constatées entre le nouvel entrant et Orange, avec qui il a signé en 2011 un contrat d’itinérance. L’interconnexion n’avait pas été correctement dimensionnée, en partie parce que le succès de Free Mobile avait été mal anticipé.

Partager sur les réseaux sociaux