Entendu devant le Congrès américain ce 10 avril dernier au sujet de la captation illicite des données personnelles de millions d'utilisateurs par l'entreprise Cambridge Analytica, Mark Zuckerberg a laissé entrevoir une mention surprenante dans ses notes.

Il était possible de suivre en direct les déclarations de Mark Zuckerberg, le CEO de Facebook, devant le Séat américain ce 10 avril 2018. Son audition se poursuivra ce mercredi à à 16h heure française — vous pourrez la visionner ici. Mark Zuckerberg devait se justifier sur plusieurs affaires, notamment celle de Cambridge Analytica qui fait les gros titres à travers le monde.

Le photojournaliste américain Andrew Harnik a réussi à prendre en photo les notes que l’équipe de Zuckerberg avaient préparées. Elles affichaient noir sur blanc cette indication en gras : « Ne pas dire que l’on fait déjà ce que le RGPD demande.  » Une mention plutôt surprenante alors que le patron de Facebook s’est déjà exprimé à plusieurs reprises sur le sujet la semaine précédente :

Le refus de s’étendre sur ce sujet devant le Congrès américain interroge nécessairement, les mesures promises par le RGPD demeurant un bouleversement majeur dans la politique de confidentialité de Facebook. Les notes ne précisent toutefois pas si cette injonction en gras concerne Facebook uniquement dans l’Union européenne ou dans le monde entier

Partager sur les réseaux sociaux