Alors qu’Orange s’est associé à Cabasse pour développer une barre son Dolby Atmos, Free aurait demandé à Devialet d’assurer les performances audio de sa future Freebox V7.

Les fournisseurs d’accès internet se seraient-ils passé le mot sur une quelconque quête liée à la qualité du son ? Tout porte à le croire. L’année dernière, Orange a demandé à Cabasse de développer une barre son compatible Dolby Atmos afin d’améliorer l’expérience utilisateur du côté des oreilles, la résolution 4K assurant le plaisir visuel. Et voilà que Free se serait associé à Devialet, célèbre pour son enceinte Phantom et ses salles d’écoute dans les Fnac, pour faire rêver les futurs possesseurs de la Freebox V7, toujours un fantasme à l’heure actuelle. L’information est rapportée par nos confrères de Frenchweb.

devialet-phantom

La révolution sonore ?

Petit à petit, la Freebox V7 se dessine et tandis que l’on parle de deux versions, la plus haut de gamme préfigure des performances époustouflantes. Surtout si Devialet est effectivement à la baguette d’une barre de son à même de ne pas laisser les esgourdes au second rang, comme c’est le cas depuis toutes ces années. Si on y ajoute l’accessoire Cabasse pour Orange (vendu séparément, lui), on se rend compte que les FAI n’ont plus envie de lésiner sur les moyens à une époque où les box classiques peuvent être remplacées par des Nvidia Shield ou des Apple TV plus ergonomiques, fiables et complètes. Et mieux mises à jour.

Et le rapprochement entre Free et Devialet n’aurait rien de très surprenant dans le sens où Xaviel Niel, patron du FAI, est également actionnaire de la startup française. Récemment, le ponte promettait encore une connexion qui dépasse le gigabit/s, une « révolution » et un produit qui doit placer Free « au-delà de la télévision  ». Dès lors, on se dit que la « révolution » sera peut-être sonore avec cette Freebox V7 espérée depuis 2015 et qui devrait être lancée cette année. En faisant du bruit, donc.

visuel_fibre_adsl2

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !