Spotify adresse une mise en garde aux utilisateurs qui recourent à des applications tierces pour ne pas payer les fonctionnalités premium. L'entreprise désactive leur accès, et invite à utiliser son app officielle.

Spotify a désormais passé la barre symbolique des 70 millions d’abonnés payants. Le géant vert conserve ainsi son avance sur ses homologues, bien que certains analystes prédisent à la plateforme qu’elle pourrait être renversée par Apple Music de l’autre côté de l’Atlantique.

Cependant, tous les utilisateurs du service de streaming musical ne sont pas prêts à payer pour accéder aux fonctionnalités premium de Spotify. C’est en tout cas ce que laisse entendre un mail que l’entreprise a décidé d’envoyer aux usagers pour lesquels elle constate une connexion jugée suspecte.

« Activité anormale »

Le service suédois vise ainsi les abonnés qui ont recours à des moyens détournés pour ne pas payer d’abonnement payant. « Nous avons détecté une activité anormale sur l’application que vous utilisez, nous l’avons donc désactivée. Ne vous inquiétez pas — votre compte Spotify est sécurisé », mentionne le mail adressé par l’entreprise à certains de ses utilisateurs.

CC Flickr Sunil Soundarapandian

La société demande alors de désinstaller « toute version non autorisée ou modifiée de Spotify » et de télécharger la bonne application.

Certains utilisateurs ont fait savoir qu’ils arrivaient toujours à utiliser d’autres applications permettant d’écouter leur musique, sans payer et sans s’embarrasser des limites du service gratuit — notamment l’obligation d’écouter les titres en lecture aléatoire, et le nombre limité de morceaux que l’on peut faire défiler.

Certains utilisateurs peuvent continuer à utiliser d’autres app

Néanmoins, continuer d’utiliser d’autres applications expose ces personnes à la désactivation de leur compte sur ces services qui ne sont pas reconnus par Spotify, a fait savoir un porte-parole de l’entreprise.

L’entreprise, qui a déposé une demande d’introduction en bourse fin février 2018, revendique 159 millions d’utilisateurs actifs par mois.

Partager sur les réseaux sociaux