Un stagiaire serait à l'origine du vol du précieux code source d'Apple qui a été diffusé récemment sur Internet.

En confirmant que la fuite « éventuelle » du code source d’iBoot ne causait pas de problème de sécurité pour les appareils tournant sous iOS, Apple a confirmé à demi-mot qu’elle avait bien eu lieu. Et si les conséquences de l’existence de ce bout de code dans la nature ne sont pas démesurées, la fuite en elle-même est exceptionnelle pour Apple qui ne publie pas ses sources. D’après Motherboard, il ne s’agirait pas d’un piratage intervenu de l’extérieur, mais bien plus d’un vol… en interne.

Ce serait en effet un stagiaire qui n’aurait aucune mauvaise intention contre la firme à la pomme qui aurait volé les précieuses lignes de code. Au départ, il s’agissait simplement d’en faire profiter une assemblée réduite de 5 amis plutôt active dans la communauté du jailbreaking, soit cette technique qui cherche à dépasser les barrières d’Apple pour, notamment, installer de nouvelles fonctionnalités sur les iPhone — et des applications piratées.

Cela dit, le bouche-à-oreille numérique aurait fait son travail et le code se serait retrouvé dans la nature. Alors qu’il était à l’origine sorti des bureaux d’Apple pour aider les 5 compères à mieux comprendre comment le système d’exploitation mobile d’Apple fonctionnait, le code source d’iBoot a fini sur un canal de la messagerie instantanée Discord, puis sur Reddit… avant de se retrouver cloné un peu partout sur le web.

Les témoins contactés par Motherboard estiment ne pas savoir qui est à l’origine du leak. En revanche, leur volonté était claire, du moins au départ : ils ne souhaitaient pas que cela devienne public à cause des soucis juridiques qu’ils risquaient. De son côté, Apple semblait être au courant de la fuite, mais n’avait jamais communiqué dessus. Le stagiaire à l’origine de l’affaire serait aussi parti avec « des outils  » du géant de Cupertino.

Partager sur les réseaux sociaux