Mercedes-Benz avance dans la bonne direction concernant la commercialisation de son SUV 100 % électrique. Dans tous les cas, les tests suivent leur cours.

Mercedes-Benz a récemment annoncé sa stratégie concernant le marché des véhicules électrifiés. En 2022, toutes ses gammes s’inscriront dans cette tendance de plus en plus plébiscitée par les constructeurs automobiles. À plus court terme, la firme allemande lancera un premier SUV 100 % électrique à partir de son ambitieux Concept EQ, lequel fut présenté à Paris et sera dans un premier temps décliné en version commerciale baptisée EQC. Selon plusieurs vidéos postées par des espions en herbe, des tests sont en cours sur des routes normales et enneigées. Le lancement est attendu pour 2019.

Le SUV du futur

Si certains en doutent, il suffit d’apprécier l’accélération, franche et fluide, du véhicule portant un camouflage pour tenter de masquer son identité (on reconnaît le sigle prenant place sur la calandre). L’absence d’un pot d’échappement est l’autre preuve que nous sommes bel et bien en face d’une voiture électrique. Dans tous les cas, les roulages effectués dans des conditions extrêmes prouvent que Mercedes-Benz souhaite offrir une tenue de route exceptionnelle en n’excluant aucune situation.

Du côté des caractéristiques, le géant promet une batterie de 70 kWh proposant une autonomie pouvant aller jusqu’à 500 kilomètres selon la norme NEDC (donc moins en réalité). Grâce à ses deux blocs installés sur les essieux avant et arrière, le SUV bénéficie en outre d’une puissance de 300 kW lui permettant d’avaler le 0 à 100 km/h en moins de cinq secondes et, bien sûr, d’une transmission intégrale. On imagine que l’EQC sera proposé en plusieurs versions reposant sur différents degrés de performance.

On rappellera que le Concept EQ sert de vision pour la mobilité du futur selon Mercedes-Benz, signifiant qu’il s’agira d’une base pour d’autres voitures toujours plus connectées, technologiques et autonomes. L’EQC en sera la première matérialisation pour le grand public.

Partager sur les réseaux sociaux