Pour apprendre l'électronique, sortez donc une feuille de papier. Le projet poétique Papier Machine se lance dans le financement participatif : ce kit de jouets imprimés sur du papier, avec de l'encre conductrice, rencontre déjà un vif succès.

Des jouets électroniques faits de papier, pour mieux comprendre les mécanismes qui peuplent nos appareils : le projet artistique de Marion Pinafflo et Raphael Pluvinage, exposé au printemps dernier dans le Musée des arts décoratifs de Paris, se lance désormais dans l’aventure du financement participatif.

Cette initiative poétique, baptisée Papier Machine, a déjà emporté l’adhésion de nombreux contributeurs sur Kickstarter. Un mois avant la fin de la campagne de crowdfunding, les jouets interactifs et électroniques ont déjà récolté plus de 46 000 €.

« L’esthétique invisible des circuits »

« Papier Machine est une expédition dans l’esthétique invisible des circuits, ou se rencontrent le papier, l’électricité, le graphisme et le jeu. Les circuits dissimulent un potentiel narratif surprenant, dont Papier Machine a choisi de raconter les histoires en étendant les possibilités offertes par le papier à partir de couleurs et de formes créées avec de l’encre conductrice », présentent les créateurs du projet.

Papier Machine

Les objets de Papier Machine font partie d’une collection de livres thématiques, ce tout premier étant consacré au son. À l’intérieur du volume sont imprimés six jouets électroniques à monter en kit.

Parmi eux, on trouve par exemple « Resistance », une sorte de piano à accorder, ou « Wind sensor », un masque aux allures de fantôme qui émet du son lorsque vous lui soufflez dessus.

Six jouets électroniques sur le thème du son

Chacun des objets en papier est à monter avec ses composants électroniques — un manuel indique la marche à suivre. Comme tout papier ordinaire, il est possible de le couper, de le plier, de l’assembler ou de le colorier.

Le livre contient au total vingt-quatre pages ; vous pourrez feuilleter celles de votre propre exemplaire à partir d’une contribution de 35 € au projet. La campagne de financement participatif prendra fin en février, et les premières livraisons sont prévues au mois de juillet suivant.

Papier Machine

Partager sur les réseaux sociaux