Razer a imaginé un dock de luxe pour son smartphone orienté gaming, permettant d'en faire un ordinateur portable. Un projet qui rappelle le Mirabook.

Razer aura peut-être son propre Mirabook. Et il s’intitule, pour le moment, Project Linda. Dévoilé à l’occasion du CES 2018, il permet de transformer le Razer Phone, smartphone orienté gaming du constructeur, en ordinateur portable. Bien évidemment, la firme promet le meilleur des deux mondes, évoquant sans détour «  la configuration mobile hybride ultime pour le jeu, la productivité et la créativité  ». Un concept qui n’est pas sans rappeler la DeX Station de Samsung mais prenant ici la forme d’un vrai laptop.

Le Mirabook selon Razer

Project Linda ressemble donc à un ordinateur portable arborant un écran tactile Quad HD de 13,3 pouces et un clavier rétroéclairé d’obédience Razer Chroma, et disposant de plusieurs touches spécifiques à l’interface Android (retour en arrière, home, recherche…).

Il est également équipé d’un disque dur de 200 Go pour étendre la capacité du Razer Phone, venant s’imbriquer là où un touchpad prend habituellement place. Du côté des connectiques, on peut compter sur des ports USB-C, USB et jack. On s’étonnera en revanche de voir que le son est pris en charge par le téléphone, certes s’appuyant sur deux hauts-parleurs compatibles Dolby Atmos et un DAC certifié THX.

Une fois inséré, le smartphone devient alors un touchpad, ou peut — c’est la promesse — se muer en second écran interactif dans certaines applications optimisées (exemple : la retouche photo). Il offre même des raccourcis dans certains jeux vidéo, sachant qu’il est possible de connecter une souris pour des contrôles plus précis.

En qualité de dock de luxe, Project Linda n’oublie pas de recharger le Razer Phone, visiblement à une vitesse élevée.

Pour le moment, il ne s’agit que d’un prototype et, de fait, rien n’indique que Razer finira par le commercialiser. Dans tous les cas, il songe à cette technologie.

Partager sur les réseaux sociaux