HTC a multiplié les annonces lors du CES 2018, avec notamment la présentation d'un nouveau casque de réalité virtuelle appelé « Pro ».

HTC avait évoqué de nouvelles annonces pour 2018 quelques jours avant l’ouverture des portes du CES. Le constructeur taïwanais a tenu parole en faisant deux déclarations fracassantes, à commencer par la présentation d’un nouveau casque de réalité virtuelle sobrement baptisé HTC Vive Pro. Il sera accompagné d’un accessoire conçu pour profiter des vertus de cette technologie sans l’une de ses principales contraintes : les câbles.

Nouvelle année, nouvelle(s) résolution(s)

Avec le Vive Pro, on comprend vite que HTC souhaite faire entrer la réalité virtuelle dans le domaine de l’expérience premium, en déclinant son casque dans une gamme répondant à divers besoins. Dans le haut du panier, on aura donc droit à un double écran AMOLED combinant une résolution de 2880 x 1600 pixels, soit une augmentation de 78 % par rapport au modèle de base (2160 x 1200), de quoi fournir un confort visuel accru.

Pour renforcer davantage l’immersion, HTC intègre un casque audio promettant un rendu sonore 3D et une qualité certifiée Hi-Res. Le constructeur a également pensé à améliorer l’ergonomie avec un arceau réglable et meilleure répartition du poids. «  Le Vive Pro offre une amélioration immédiate pour les fans de VR et les entreprises souhaitant vivre la meilleure expérience VR possible  », estime Daniel O’Brien, general manager de la branche américaine. Le casque arbore par ailleurs deux caméras frontales.

Toujours du côté matériel, HTC lève le voile sur le Vive Wireless Adaptor. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un accessoire permettant de se débarrasser des branchements physiques entre le casque et le PC. Prévu pour le troisième trimestre de l’année, il sera compatible avec le Vive et le Vive Pro et s’appuiera sur la technologie WiGig d’Intel. On nous promet une faible latence grâce à un fonctionnement sur la bande de fréquence 60 GHz, dénuée d’interférences. Pour l’heure, on ne connaît ni le prix ni l’autonomie de l’objet.

Pour terminer, la plateforme Viveport va devenir Viveport VR, qui repense l’interface en réalité virtuelle pour offrir des aperçus interactifs aux utilisateurs en délaissant le simple catalogue 2D. «  Viveport évolue vers un modèle centré sur la réalité virtuelle et, avec Viveport VR, nous changeons la manière dont les joueurs découvriront, expérimenteront et achèteront du contenu VR. Jusqu’à aujourd’hui, il n’y avait aucune expérience de shopping qui tirait profit des fonctionnalités de la VR  » explique Rikard Steiber, président de Viveport.

Partager sur les réseaux sociaux