Facebook a entendu les critiques de ses utilisateurs au sujet des publications qui sollicitent artificiellement leurs interactions à l'aide de formules comme « aime si tu es d'accord », « tague un ami qui... ». Le réseau social promet de les « dévaloriser » au cours des prochaines semaines.

« Aimez si vous êtes d’accord », « taguez un ami(e) qui est concerné(e) »… Sur Facebook, les publications qui sollicitent artificiellement les interactions des utilisateurs à l’aide d’images humoristiques, de chats mignons et autres moyens de séduction sont nombreuses.

Ce lundi 18 décembre, le réseau social a annoncé qu’il s’attaquait à ce type de contenu. « Les [utilisateurs] nous ont dit qu’ils n’aimaient pas ces messages de spam […]. Cette tactique est connue sous le nom d’ ‘engagement bait’ [appât à interaction]. À compter de cette semaine, nous dévaloriserons les publications d’utilisateurs et de pages qui y recourent » explique ainsi le réseau social sur son site.

Un changement attendu ces prochaines semaines

L’idée est d’empêcher les internautes qui recourent à ces tactiques d’y gagner une plus grande visibilité sur leur page et de favoriser des échanges plus naturels, non provoqués par une telle stratégie. Ironiquement, le réseau social vient en parallèle d’admettre que vous risquez de vous sentir mal si vous observez passivement votre fil d’actualité, sans interagir avec autrui

En attendant, si vous voulez faire le tri dans votre fil d’actualité sans attendre les changements annoncés par Facebook — qui prendront place au cours des prochaines semaines –, il vous suffit de les sélectionner manuellement et de cocher l’option «  ne plus afficher les contenus de [telle page] ».

Partager sur les réseaux sociaux