Microsoft dévoilera sa future console le dimanche 11 juin 2017. Faîtes une croix dans vos agendas.

Microsoft a dévoilé une partie de ses plans pour l’E3 2017, le rendez-vous que toute l’industrie attend avec impatience (comme tous les ans). Le géant américain a visiblement envie de prendre tout le monde de court, comme il l’avait déjà fait en 2016 en terminant sa conférence par un one more thing assez alléchant : une console surpuissante baptisée, pour l’heure, Project Scorpio. On en saura plus à son sujet en juin prochain, à la faveur d’un show qui aura lieu bien plus tôt que les années précédentes.

Pas de repos le dimanche

Effectivement, d’habitude, Microsoft cale sa conférence pré-E3 le lundi matin, heure de Los Angeles, soit la veille de l’ouverture des portes du salon. Mais, cette année, le géant américain veut frapper fort d’entrée en bouleversant son calendrier, et le nôtre par la même occasion.

Cette année, donc, il lèvera le voile sur ses nouveautés le dimanche, plus précisément le 11 juin à 14h, heure de Los Angeles (soit 23h le même jour chez nous). Sauf surprise, il sera le premier à dégainer pour la grande messe du jeu vidéo édition 2017, a priori avant Bethesda (Electronic Arts tiendra son propre évènement). Une manière d’ouvrir le bal et permettre aux éditeurs d’alimenter son futur monstre.

L’image accompagnant le teasing de Microsoft laisse peu de place aux doutes : le focus sera fait sur Project Scorpio et, on peut le parier, un peu moins sur les jeux. Il faut dire qu’à l’exception de quelques indiscrétions, on ne sait pas grand-chose de la console qui viendra se placer tout en haut de la gamme Xbox One (devant le modèle S). On espère quelques surprises software quand même, en 4K native si possible.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !