Google lance en partenariat avec les studios de cinéma un service de location de films sur YouTube. Pour l’heure essentiellement réservé aux internautes américains, le service de VOD ajoute plus de 3 000 nouveaux films au catalogue actuel.

La mutation de YouTube se poursuit à grands pas. Google a annoncé lundi l’ouverture de son service de vidéo à la demande (VOD), en coopération avec les principaux studios de cinéma américains. Le partenariat conclu avec l’industrie cinématographique permet ainsi à la plate-forme d’ajouter plus de 3 000 nouveaux longs-métrages à son catalogue.

« Vous passez à peine 15 minutes par jour sur YouTube, et cinq heures par jour devant la télévision. À mesure que la séparation entre le ‘en ligne’ et le ‘hors ligne’ s’estompe, nous pensons que cela va changer » a prédit Salar Kamangar, le responsable de YouTube chez Google. L’entreprise américaine est donc bien décidée à jouer un rôle central dans cette révolution à venir.

Si le service de vidéo à la demande de YouTube est accessible à l’ensemble des internautes, ce n’est pas le cas des contenus vidéos. Les studios de cinéma ont obtenu la mise en place d’un filtre géographique afin de limiter la diffusion des longs-métrages. À l’heure actuelle, l’essentiel du catalogue VOD est réservé aux internautes américains.

Le catalogue mêle à la fois des blockbusters récents (Inception, Harry Potter, 300…) à des films plus anciens (Les Affranchis, Scarface, Taxi Driver…). En revanche, aucune surprise du côté du tarif. Les prix proposés, 2,99 dollars pour le catalogue et 3,99 dollars pour les nouveautés, ressemblent à ceux pratiqués sur d’autres services, comme Facebook. Chaque film loué sera disponible pendant 30 jours ou 24 heures lorsque la lecture a débuté.

L’ouverture du service de vidéo à la demande survient un peu moins d’un mois après l’annonce de l’arrêt de Google Vidéo. La firme américaine a entrepris depuis le début de l’année de réorganiser son pôle vidéo en concentrant ses efforts sur YouTube. Dans le même temps, la plate-forme est en cours de réorganisation afin de laisser une place plus grande aux contenus professionnels et à la VOD.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.