Depuis le 14 décembre, Threads est de nouveau disponible en France. Cinq mois après la suspension de tous les comptes européens, des milliers de personnes vont pouvoir revenir sur le réseau social. Faut-il repartir à zéro ? Ou peut-on récupérer son ancien profil ?

Threads est disponible en France, ça y est ! Depuis le 14 décembre, le groupe Meta propose au téléchargement son réseau social concurrent de Twitter dans l’Union européenne. Cinq mois après un lancement réussi dans les autres pays (100 millions de personnes utilisent Threads tous les mois), il est enfin possible d’utiliser légalement le réseau social en France, alors que Meta avait pris la décision de désactiver tous les comptes européens en juillet, en réaction à la malice de milliers de personnes qui avaient utilisé l’App Store américain ou un fichier APK sur Android pour installer l’application dès juillet. Depuis cinq mois, tous ces comptes sont bloqués.

Faut-il repartir à zéro ? Ou peut-on retrouver son compte bloqué ? Voici la marche à suivre pour les anciens utilisateurs de Threads.

Installer l’application depuis l’App Store (iPhone) ou le Play Store (Android) français

Premier conseil : désinstallez Threads. Si vous avez téléchargé l’application sur l’App Store américain, vous prenez le risque de devoir vous reconnecter à ce compte un jour. Dans le cas d’une installation par APK sur Android, vous n’avez probablement pas reçu les dernières mises à jour… Pour être tranquille à l’avenir, le mieux est de supprimer Threads et de le réinstaller sur l’App Store ou le Play Store, pour que l’application soit traitée normalement par votre appareil.

Threads, par Instagram

Threads, par Instagram

Se connecter à Threads avec Instagram

Au premier démarrage, Threads vous proposera de vous connecter avec votre compte Instagram (comme lors de l’inscription en juillet). Faites-le, et magie technologique, vous retrouverez votre compte. Avec toutes vos anciennes publications et les mêmes abonnements/abonnés.

Threads revient comme avant.
Threads revient comme avant. // Source : Numerama

Comment se fait-il que rien n’est bougé ? C’est simple, Threads n’a jamais rien supprimé. La décision de Meta était de bloquer la connexion à ses serveurs pour les comptes créés dans les 27 pays de l’Union européenne, pour empêcher l’expansion du service en attendant son adaptation aux règles de l’UE. Puisque le service est disponible, cette punition est levée. Threads est donc accessible dans l’UE, avec un compte UE.

Petite nouveauté par rapport au mois de juillet : Threads est accessible depuis le web, à l’adresse threads.net. Il s’approche vraiment de son objectif de remplacer Twitter.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.