Annoncé en juin 2023, l’Apple Vision Pro utilise officiellement les puces M2 et R1. La marque n’a pas profité de l’annonce de ses MacBook Pro et de son iMac avec une puce M3 pour annoncer un changement d’architecture sur son ordinateur spatial.

Quel est le point commun entre le nouvel iMac et les nouveaux MacBook Pro annoncés le 30 octobre ? Ils utilisent l’Apple M3, une nouvelle puce surpuissante et économe en énergie, gravée en 3 nm. L’Apple Vision Pro, qui sortira après eux (Apple parle de « début 2024 »), utilise de son côté la puce M2, grâvée en 5 nm et lancée en juin 2022. Un comble pour un appareil censé représenter le futur de l’informatique, qui sera commercialisé au tarif minimal de 3 500 dollars.

En annonçant la puce M3 avant la sortie du Vision Pro, Apple s’est mis dans une drôle de situation. Comment justifier la sortie d’un appareil aussi révolutionnaire avec une puce « ancienne », alors que la nouvelle est disponible ?

L’Apple Vision Pro va-t-il passer à l’Apple M3 avant sa sortie ?

Pour tout vous dire, nous étions convaincus qu’Apple parlerait du Vision Pro lors de sa keynote du 30 octobre. Pourquoi ? Parce qu’il nous semblait impératif de le faire basculer dans l’ère M3 avant son lancement, pour ne pas lui faire accuser un retard technologique dès son premier jour de commercialisation. Depuis que nous l’avons essayé en juin 2023, nous pensons qu’Apple a annoncé le duo M2+R1 pour de faux, afin de faire taire les rumeurs. La logique aurait voulu qu’Apple annonce la puce M3 entre-temps et fasse basculer le Vision Pro vers son nouveau processeur en même temps.

Au delà de l’aspect « dernière puce », la puce M3 apporterait d’autres avantages évidents au Vision Pro. Sa gravure en 3 nm lui confère plus de puissance avec une consommation divisée par deux, ce qui nous semble idéal pour un appareil avec seulement deux heures d’autonomie. Plus de puissance est aussi impératif pour un appareil avec des graphismes 3D calculés en temps réel.

Après l’événement du 30 octobre, nous sommes perdus. Apple va-t-il annoncer le basculement du Vision Pro vers la puce M3 en début d’année, lors d’une keynote dédiée au casque ? Ou va-t-il sortir le Vision Pro avec une puce M2, au risque de le rendre moins puissant qu’un MacBook Pro (ou Air, puisqu’un renouvellement est attendu début 2024) ? La seconde hypothèse nous fait assez peur. Le produit vedette d’Apple en 2024 peut-il se permettre de ne pas être le meilleur ?

La puce M3 d'Apple est très prometteuse, notamment sur la partie graphique. Apple peut-il rester au M2 ? // Source : Apple
La puce M3 d’Apple est très prometteuse, notamment sur la partie graphique. Apple peut-il rester au M2 ? // Source : Apple

Avec ses puces M3, Apple vend du rêve aux utilisateurs de Mac. Nous espérons que le Vision Pro pourra en profiter en 2024, afin de ne pas trop rapidement être à la traîne. Le coprocesseur R1, dédié à la spatialisation, mérite un meilleur compagnon !

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !