Jean Castex a annoncé ce 17 décembre 2021 de nouvelles mesures pour les fêtes. Un projet de loi va être proposé pour transformer le pass sanitaire en pass vaccinal. Le délai pour accéder à la dose de rappel est également réduit à 4 mois dès le 3 janvier.

La 5e vague de covid est très active en France cet automne : le nombre de contaminations a atteint des niveaux très importants autour de 50 000 cas par jour. Le risque posé par la diffusion du variant Omicron, potentiellement bien plus contagieux, pose également un certain nombre d’inquiétudes (au Royaume-Uni, la progression du variant est décrite comme « stupéfiante »).

Entre cette situation tendue et l’approche des fêtes, pour lesquelles il faut prévoir des regroupements familiaux, le gouvernement a tenu un nouveau conseil de défense ce 17 décembre 2021. À l’issue, le Premier ministre Jean Castex a donné une conférence de presse à 19h30.

« La cinquième vague Delta continue de fortement nous toucher avec plus de 50 000 cas par jour, même si elle semble se rapprocher de son point culminant. Elle se traduit sur les structures hospitalières, qui ont quasiment toutes déclenchées leur plan blanc », a introduit le Premier ministre. Le variant Omicron « se diffuse à une vitesse fulgurante autour de nous en Europe ». En France, plusieurs centaines de cas sont référencées actuellement, et le variant pourrait devenir « dominant ». « Une nouvelle vague de contaminations arrive. »

Pour le personnel soignant, la rémunération des heures supplémentaires à l’hôpital sera multiplié par deux pendant la période des fêtes.

Ce qu’il faut retenir des annonces du 17 décembre 2021

  • Le pass sanitaire va devenir un pass vaccinal (un projet de loi va être proposé) : seule la vaccination devrait alors permettre le pass ;
  • La troisième dose de rappel autorisée à partir de 4 mois seulement (dès le 3 janvier 2022) après la dernière injection ;
  • Des restrictions pour les gens qui voyagent depuis la Grande-Bretagne ;
  • Les grands rassemblements sur la voie publique en France seront interdits pendant les fêtes.
jean castex 17 dec 2
Jean Castex le 17 décembre 2021 // Source : YouTube/French Government

Des consignes pour les fêtes

Pour limiter les risques de contamination à l’occasion des fêtes de fin d’année, Jean Castex a rappelé le besoin du « respect strict des gestes barrières » : masque, aération, hygiène des mains.

Il invite à respecter une règle de nombre minimal pour les fêtes : « Moins on est nombreux, moins on prend de risque », que ce soit à la maison ou dans un restaurant. Cela revient à éviter les grands rassemblements.

Il invite également à « se tester dans les heures précédant les moments de fête », que l’on soit vacciné ou non. Cela peut être un simple autotest, ou bien un test antigénique ou PCR.

Pour les événements en extérieur, les préfets interdiront les « regroupements sauvages sur la voie publique » ou encore les « grands rassemblements sur la voie publique » comme les concerts ou les feux d’artifice, en cas de risque d’une forte concentration.

Le pass sanitaire deviendra un pass vaccinal

« Notre meilleure arme, c’est la vaccination avec trois doses », a indiqué Jean Castex. Les premières données montrent qu’avec deux doses, le vaccin est efficace à 70 % contre les formes graves d’Omicron, mais avec trois doses, cela dépasse de nouveau 90 %. De fait, Jean Castex a indiqué souhaiter accélérer la campagne de vaccination.

Un objectif « volontariste » est fixé : l’État mobilisera des militaires formés à cet effet pour une logistique améliorée. L’accès au rappel sera « facilité » : dès le dépassement du délai de 4 mois après la dernière injection, on sera éligible pour le rappel. Cette mesure entrera en vigueur le 3 janvier 2022.

L’incitation à la vaccination sera encore renforcée à la prochaine rentrée. Jean Castex indique avoir décidé qu’un projet de loi sera soumis au Parlement début janvier pour transformer le pass sanitaire en pass vaccinal, et « durcir les conditions de contrôle et de sanction contre les faux pass » : seule la vaccination sera valable dans le pass.

« Nous assumons de faire peser la contrainte sur les non-vaccinés », car les hôpitaux sont essentiellement remplis de personnes non vaccinées, a affirmé Jean Castex.

Les démarches d’aller-vers seront renforcées, pour toucher les personnes les plus éloignées du système de soin.

Contrôles aux frontières

De nouvelles mesures de restriction, de contrôle aux frontières, seront ajoutées dès demain, 18 décembre 2021, pour les personnes en provenance du Royaume-Uni.