Les propriétaires d'un casque HTC Vive peuvent profiter d'une visualisation proposée gratuitement par la Nasa. Avec « Galactic Center VR », explorez le centre de la Voie lactée, à quelques années-lumière à peine du trou noir Sagittarius A*.

Explorer le centre de la Voie lactée en immersion : c’est à partir de cette idée que la Nasa a créé la visualisation « Galactic Center VR ». Ce projet, présenté par l’agence spatiale le 2 juin 2020, s’appuie sur des données de télescopes et des simulations informatiques pour faire découvrir 500 ans d’évolutions cosmiques à proximité du trou noir central de notre galaxie.

Disponible gratuitement sur Steam et Viveport et compatible avec un casque HTC Vive, la visualisation Galactic Center VR plonge dans l’environnement de Sagittarius A*, un trou noir supermassif d’environ 4 millions de masses solaires logé au centre de la Voie lactée. Pour cette visualisation, les astrophysiciens qui ont travaillé sur le projet ont notamment exploité les données de l’observatoire de rayons X Chandra.

La visualisation « Galactic Center VR ». // Source : Capture d’écran YouTube Chandra X-ray Observatory

La visualisation « Galactic Center VR » permet de plonger dans une région étendue sur environ 3 années-lumière, autour de Sagittarius A*. La taille du trou noir n’est pas à l’échelle : il a fallu l’augmenter de 10 000 fois, afin de le rendre visible (à l’échelle de cette visualisation, il occuperait moins d’un unique pixel).

Que représentent les différentes couleurs ?

Une courte vidéo de 4 minutes, accessible sur YouTube, donne une première idée du spectacle en réalité virtuelle. Les couleurs présentées dans ces images ne sont pas choisies au hasard.

  • Le blanc correspond aux étoiles Wolf-Rayet, des étoiles jeunes et chaudes dont la masse peut représenter des dizaines de fois celle du Soleil. Les étoiles de cette classe émettent un fort vent stellaire (bien plus que celui du Soleil), que la Nasa qualifie de « supersonique »,
  • Le gris représente les orbites de ces étoiles,
  • Le bleu et le cyan sont utilisés pour représenter les gaz chauds qui trouvent leur origine dans des collisions de vents supersoniques,
  • Le rouge et le jaune représentent la matière plus froide,
  • Le violet matérialise enfin le gaz chaud.

Quand les vents émis par ces étoiles se heurtent, le matériau est chauffé. L’observatoire Chandra est trop loin du centre de la Voie lactée pour étudier chacune des collisions, mais il peut détecter nettement les rayons X émis lorsque la matière est chauffée lors de ces événements.

Dans l’expérience en VR, la Nasa précise qu’il est possible de choisir la vitesse à laquelle on observe le centre galactique évoluer. Il est également possible de sélectionner si l’on souhaite voir tous les vents en même temps, ou un seul isolé, pour mieux comprendre comment le cœur de la Voie lactée a changé en 500 ans.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo