La Nasa lance un concours pour imaginer les instruments scientifiques que pourrait embarquer un petit rover sur la Lune. Quelques règles sont à respecter pour proposer votre version de cette charge utile miniaturisée.

La Nasa n’exclut pas d’envoyer de très petits atterrisseurs à la surface de la Lune, comme en témoigne le projet VIPER. Ces minuscules robots pourraient être très utiles pour collecter des données à la surface de l’astre, dans la perspective du programme d’exploration Artémis. Mais quels instruments pourraient embarquer ces petites machines ?

La Nasa vous pose directement la question dans un nouveau concours, lancé le 9 avril 2020 et baptisé « Honey, I Shrunk the NASA Payload » (« Chérie, j’ai rétréci la charge utile de la Nasa », en référence au titre de la comédie Chérie, j’ai rétréci les gosses). Les internautes sont invités à imaginer des charges utiles, c’est-à-dire des instruments scientifiques, miniaturisées. De tels équipements pourraient être développés pour un envoi sur la Lune dans les prochaines années.

Quelles charges utiles enverriez-vous à bord de ces petits rovers ? // Source : Nasa

Comment participer ?

Pour participer au concours, il faut se rendre sur cette page. « Imaginez un rover de la taille de votre Roomba rampant à la surface de la Lune », y écrit la Nasa. Il y a quelques directives à respecter pour proposer votre idée de charge utile miniaturisée.

  • Les charges utiles doivent être de la taille d’un « pain de savon », c’est-à-dire qu’elles doivent mesurer au maximum 10 centimètres de longueur, sur 10 centimètres de largeur et 5 centimètres de hauteur.
  • Les instruments ne doivent pas peser plus de 400 grammes.
  • Ils doivent pouvoir supporter des températures externes situées entre -120° et 100°C.

Afin d’avoir une chance de gagner, mieux vaut créer des instruments dont les données permettraient de combler des vides dans la connaissance que nous avons de la Lune. La Nasa suggère plusieurs domaines qui auraient besoin de ces petits instruments : les ressources que pourrait offrir la Lune (identification d’éléments volatiles, de minéraux lunaires) ou l’étude de l’environnement lunaire (l’activité du Soleil et les radiations reçues à la surface de la Lune).

La Nasa précise que le projet doit être suffisamment avancé pour être retenu. Un formulaire détaillé sur les caractéristiques de la charge utile doit accompagner toute candidature. Le concours est ouvert à tous les pays (mais la candidature doit être rédigée en anglais).

Les projets retenus obtiendront une récompense de 160 000 $ (soit environ 140 000 euros), une somme qui sera partagée entre les gagnants. Le concours est ouvert jusqu’au 1er juin 2020. Les gagnants seront annoncés le 14 juillet.

Crédit photo de la une : Nasa

Partager sur les réseaux sociaux