Le chantier pharaonique pour aménager la future aire de lancement d'Ariane 6 se poursuit. Tout doit être prêt pour l'été 2020.

Où en est le chantier préparant la future aire de lancement du lanceur Ariane 6, dont le vol inaugural aura lieu le 16 juillet 2020 ? Il progresse à grands pas. Et pour que le public puisse s’en rendre compte, le Centre national d’études spatiales (Cnes) publie de temps à autre des vidéos permettant de survoler les travaux titanesques qui ont lieu en ce moment en Guyane française.

À la mi-novembre, une vidéo montrait l’état d’avancement des opérations de terrassement et de construction des structures-clés, offrant ainsi un aperçu de la zone de lancement, de la voie de roulement du portique mobile et du bâtiment d’assemblage du lanceur. Après la publication d’une autre vidéo vers la fin décembre, l’agence spatiale vient d’en diffuser une autre, la sixième du genre.

ela4-chantier-vue-aerienne

Un pas de tir de 170 hectares

Filmées avec un drone, les diverses séquences vous montrent le site d’assemblage du lanceur, sa zone de lancement, celle de l’assemblage modulaire portique, les voiles des carneaux, la base du portique mobile et d’autres endroits que l’on vous laisse découvrir. Certains ont été déjà vus dans de précédents clips mis en ligne par le Cnes, ce qui facilite le suivi de l’évolution du chantier.

Le pas de tir, nommé ELA 4 (pour Ensemble de Lancement Ariane n°4) couvre une surface de 170 hectares. Il est situé à quatre kilomètres au nord-ouest d’ELA 3, qui est l’aire attribuée à Ariane 5. Selon le Cnes, cet emplacement permet « des lancements dans tous les azimuts de l’Est au Nord en minimisant les contraintes imposées pour la sécurité des populations lors des premières minutes de vol du lanceur ».

À lire sur Numerama : Ariane 6  : la production débute enfin

Partager sur les réseaux sociaux