C’est une première pour SpaceX : début décembre, elle utilisera une fusée Falcon 9 qui a déjà été utilisée pour une mission afin de ravitailler la station spatiale internationale.

Cela fait maintenant quelques mois que SpaceX réutilise le premier étage de sa fusée Falcon 9. L’entreprise américaine spécialisée dans l’astronautique et le vol spatial a commencé à recycler une partie de son lanceur fin mars lors d’une mission consistant à mettre sur orbite un satellite de télécommunications.

SpaceX fusée lanceur

CC SpaceX

À l’époque, SpaceX s’était servi du premier étage de la fusée qui avait mené une mission de ravitaillement de la station spatiale internationale début avril 2016. Depuis, le groupe a procédé à deux autres vols de ce type, à la fin du mois de juin et à la mi-octobre. À chaque fois, les bénéficiaires étaient des entreprises privées.

Mais pour le prochain vol, les choses vont être légèrement différentes. Pour la première fois, SpaceX va assurer une mission pour le compte de la Nasa en se servant d’un étage de fusée déjà éprouvé. Il s’agit de conduire une mission de ravitaillement (CRS-13) pour l’ISS. Le décollage est programmé pour le 8 décembre.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.