N’importe où, et contre n’importe qui : c’est la devise des combattants d’Unmatched, notre jeu de société de la semaine.

Incarnez Méduse, Sinbad le marin, Alice aux pays des merveilles ou le Roi Arthur, et affrontez votre adversaire dans un combat sans pitié. Des duels tactiques, rapides, et fun, le tout dans un melting pot complètement barré. Tout un programme !

Chaque joueur choisit son héros en début de partie, représenté par une jolie figurine, parmi les quatre disponible dans la boîte : Alice, Méduse, Arthur ou Sinbad. Chaque héros est accompagné d’un ou plusieurs acolytes (Merlin par exemple pour Arthur) et vient avec son propre paquet de cartes.

Toutes les figurines sont placées sur l’un ou l’autre côté du plateau de jeu, divisé en « cases » et en zones de jeu, sur lesquelles les héros vont se déplacer et s’affronter.

Unmatched
Une partie à quatre va commencer // Source : Iello

Un tour de jeu consiste en deux actions parmi trois. On peut déplacer son héros et son acolyte. Ou combattre un ennemi, adjacent dans le cas d’un corps-à-corps, dans la même zone pour une attaque à distance. Enfin, on peut utiliser une carte stratagème pour effectuer une action spéciale (piocher des cartes, regagner des points de vie, etc.).

Toutes ces actions sont définies par les cartes, et ces dernières sont propres à chaque héros. Sinbad par exemple devient de plus en plus fort à force d’avoir joué des cartes « Voyage ». Méduse quant à elle est la seule à disposer de plusieurs acolytes, des harpies. Elles meurent au premier dégât, mais quelques cartes permettent de les remettre en jeu. Le Roi Arthur permet de booster ses attaques en se défaussant de cartes supplémentaires. Alice peut grandir ou rapetisser selon le besoin. Et ainsi de suite.

Unmatched
Un exemple de carte de chaque héros // Source : Iello

Les phases les plus importantes du jeu sont bien évidemment les combats. Ces derniers se règlent très simplement : l’attaquant joue obligatoirement une de ses cartes face cachée, et le défenseur peut choisir d’en jouer une également pour se protéger. En plus de leur valeur, qui détermine les dégâts éventuels infligés, la plupart des cartes ont des effets spéciaux qui se résolvent avant, pendant ou après le combat (faire un déplacement supplémentaire, piocher des cartes, annuler les effets de la carte adverse, et autres joyeusetés).

La partie s’arrête dès que le héros adverse a perdu son dernier point de vie. À trois ou quatre joueurs, on joue en équipe.

Pourquoi jouer à Unmatched ?

Ne passons pas par quatre chemins : Unmatched est une excellente surprise ! Et le sous-titre, « Combats de légende », en donne immédiatement le ton.

Comment ne pas succomber à un jeu d’escarmouche, aux parties rapides, aux règles simples et immédiates, et permettant d’incarner des personnages emblématiques d’univers divers et variés ?

Unmatched
Source : Iello

Au-delà de la diversité des origines des différents héros, le charme du jeu vient surtout de l’asymétrie dans la façon de les jouer. À partir d’une base de règles communes, chaque paquet de cartes apporte sa stratégie propre, une manière différente de jouer. Une partie Alice vs. Sinbad ne ressemblera pas à une partie Alice vs. Méduse, par exemple. À vous de découvrir les différentes possibilités, et de trouver plus ou moins d’affinités avec chaque héros.

Unmatched
Une Alice plutôt badass ! // Source : Iello

On aurait pu craindre que toutes ces spécificités amènent leur lot d’exceptions aux règles, de cas particuliers. Mais il n’en est rien, et tout est fluide, tout est parfaitement expliqué sur les cartes, et à aucun moment il n’est nécessaire de replonger dans le livret de règles.

Toutes les qualités pour rencontrer un gros succès

Le matériel n’est pas en reste, et sa qualité ajoute encore au plaisir du jeu. Outre les jolies figurines (si vous avez le talent nécessaire, n’hésitez pas à les peindre pour encore plus d’effet), les cartes sont magnifiquement illustrées, dans un style bien particulier, moderne et rétro à la fois.

Unmatched
Méduse est redoutable avec son arc // Source : Iello

Confinement oblige, nous n’avons pu l’essayer qu’à deux. Mais nul doute que le jeu à quatre en équipe doit être encore plus intéressant, avec des stratégies coordonnées sur plusieurs tours.

À noter que la boîte est estampillée « Volume 1 ». Il existe en effet déjà de nombreuses extensions en anglais, ajoutant de nouveaux combattants, tous plus alléchants les uns que les autres. Dracula, Robin des Bois, Bruce Lee, Buffy, Jurassic Park, Daredevil… on veut tous les collectionner ! Leur traduction en français est heureusement déjà prévue.

Avec ses parties courtes et fun, ses règles simples et intuitives, ses tours de jeu fluides, son superbe matériel, et l’asymétrie dans la façon de jouer les différents héros, Unmatched a toutes les qualités pour rencontrer un gros succès. Et grâce aux extensions déjà annoncées ou à venir, les possibilités sont démultipliées et la rejouabilité assurée.

  • Unmatched est un jeu de Rob Daviau, JR Honeycutt et Justin D. Jacobson
  • Illustré par Oliver Barrett
  • Édité par Iello
  • Pour 2 à 4 joueurs à partir de 9 ans
  • Pour des parties d’environ 30 minutes
  • Au prix de 33,50 € chez Philibert

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo