Nintendo continue sa célébration des 35 ans de Super Mario Bros. en ressortant la Game & Watch. L'objet est joli et bien fini. Mais son utilité reste limitée, au-delà de la collection et de la nostalgie.

Le hasard du calendrier est parfois étrange. Alors que Microsoft a lancé sa surpuissante Xbox Series X le 10 novembre 2020 et que Sony a sorti sa PlayStation 5 le 19, Nintendo est venu s’intercaler entre les deux avec la Game & Watch Super Mario Bros.. D’un côté, nous avons deux consoles nouvelle génération promettant monts et merveilles, de l’autre, un petit objet modeste qui rappellera des souvenirs aux plus vieux d’entre nous. Sans vraiment le vouloir, la firme nippone répond aux machines de demain avec un produit portant la marque du passé. Pour dix fois moins cher, bien évidemment. La comparaison s’arrêtera là.

Plus concrètement, Nintendo lance cette nouvelle Game & Watch dans le cadre des 35 ans de Super Mario Bros. et dans le sillage de la gamme Lego, de la compilation de jeux 3D sur Switch, entre autres initiatives rendant hommage au plombier moustachu. Cette Game & Watch est d’ailleurs un paradoxe en soi, puisqu’elle n’a jamais accueilli le jeu vidéo Super Mario Bros. — apparu sur la Nintendo en 1985, donc. Ancêtres des consoles portables, les Game & Watch furent des jeux électroniques imaginés à la base pour occuper les adultes japonais durant leurs trajets quotidiens. Le premier modèle, lancé en 1980, incluait le jeu de jonglage Ball — d’ailleurs présent dans cette version anniversaire (pour le clin d’œil). Voilà pour l’historique.

Packaging de la Game & Watch Super Mario Bros.

Un joli objet et c’est à peu près tout

Esthétiquement, la Game & Watch édition 2020 est un bel objet. Dès le packaging, on comprend que Nintendo ne souhaite pas trahir son trésor d’antan. La Game & Watch est emballée dans un carton dont la taille n’a pas changé, habillé d’un fourreau en plastique transparent qui laisse apparaître des éléments en surimpression. Quand on ouvre le carton, la languette arbore la mention « Special thanks to you » entourée de Mario et Luigi. Bon point, Nintendo a conservé les mensurations de la Game & Watch d’époque, c’est-à-dire un format riquiqui (notre iPhone 12 est plus grand) — facile à glisser dans une poche, l’un des arguments en sa faveur. La multinationale a également gardé les couleurs : ce rouge emblématique et cette façade avec un or brossé du plus bel effet (pour l’anecdote, la première Game & Watch était argentée). On pourra néanmoins déplorer la suppression de la béquille, qui enlève un usage à cette Game & Watch.

En effet, la Game & Watch intègre un joli — mais inutile — mode horloge. Son écran d’une diagonale à peine supérieure à deux pouces affiche l’heure et des animations en lien avec des niveaux de Mario (on peut les faire défiler) et en fonction du moment de la journée. Cela aurait pu être pratique si la console ne se mettait pas en mode veille au bout de trois minutes, à moins de la laisser branchée ad vitam aeternam. Sauf que même dans cette configuration un peu plus énergivore, l’absence de la béquille d’origine empêche de faire tenir la Game & Watch, trop fine pour rester debout sans aide. Hélas, Nintendo a aussi supprimé la fonctionnalité horloge, qui aurait offert une utilité à long terme à cette Game & Watch — passé le plaisir de la (re)découverte.

Un potentiel (petit) cadeau de Noël

Dès lors, la Game & Watch est davantage une petite console portable, qui offre l’accès à trois jeux : Super Mario Bros., Super Mario Bros. 2 et Ball. Si les boutons et la croix directionnelle répondent très bien, l’étroitesse du format ne prédispose pas la Game & Watch à de longues sessions. Les plus nostalgiques seront peut-être ravis de la sortir de temps en temps pour goûter à nouveau une dizaine de minutes à leur Madeleine de Proust favorite. C’est le seul intérêt ludique de cette Game & Watch, pensée comme un objet de collection avant tout.

À noter que Nintendo a truffé cette Game & Watch de nombreux easter eggs, certains plus évidents que d’autres. Par exemple, dans le menu horloge, si vous appuyez sur A pendant quelques secondes, vous lancerez la chanson « Dessinez un Mario » qui vous apprendra à… dessiner un Mario en quelques secondes (il y a un bug, car pour avoir les sous-titres en français, il faut sélectionner la chanson espagnole). Dans Ball, la même manœuvre transformera Mario en Luigi avant de démarrer la partie. Et dans les jeux Super Mario ? Vous aurez des vies à l’infini — pratique pour avancer plus sereinement. En appuyant sur A et B en même temps, l’heure du menu d’accueil clignotera (oui, cela ne sert à rien). Il y en a d’autres, qu’on vous laissera découvrir par vous-même.

Finalement, cette Game & Watch célébrant les 35 ans de Super Mario Bros. ravira très certainement celles et ceux qui ont déjà eu une Game & Watch entre les mains. Les autres n’y verront qu’un objet sympathique à déballer et avec lequel s’amuser quelques minutes de temps en temps. En bref, c’est un potentiel (petit) cadeau de Noël pour les joueurs et joueuses biberonnés aux premiers émois vidéoludiques de Nintendo. Pas plus.

Les photos

Le petit message de remerciements de la Game & Watch Super Mario Bros.
La Game & Watch Super Mario Bros. (éteinte)
La Game & Watch Super Mario Bros. (dos)
Le port USB-C de la Game & Watch Super Mario Bros.
La Game & Watch Super Mario Bros. (allumée)
Game & Watch Super Mario Bros. : écran de sélection des jeux
Game & Watch Super Mario Bros. versus Nintendo Switch

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo