Il devrait bien y avoir un nouveau Call of Duty cette année. Activision a officialisé le nom des studios qui s'en occupaient. Il reste à trouver comment l'imbriquer dans le Battle Royale très populaire.

Activision se retrouve face à un casse-tête avec sa franchise star Call of Duty. Le lancement du Battle Royale Warzone a bouleversé sa stratégie, qui consistait auparavant à commercialiser, chaque année, un nouvel épisode indépendant. À l’occasion de la publication de son dernier bilan financier le 4 août, l’éditeur a confirmé qu’il y aura bien un nouveau Call of Duty en 2020. Il est développé par Treyarch et Raven.

Call of Duty : Warzone pèse aujourd’hui 75 millions de joueurs. On est, certes, loin de la communauté bâtie par Epic Games avec son phénomène Fortnite, mais cela reste un nombre conséquent. Nul doute qu’Activision ne voudra pas éclipser le Battle Royale au profit du prochain Call of Duty plus classique. « Les dépenses récurrentes dans Call of Duty ont plus que doublé d’un trimestre à l’autre et sont cinq fois supérieures à l’an dernier, atteignant alors un nouveau record », explique la firme.

Call of Duty : Warzone // Source : Activision

Le casse-tête Call of Duty pour Activision

Cité par PC Gamer le 4 août, Rob Kostich, président d’Activision, explique que Warzone est devenu une plateforme qui force l’entreprise à repenser son business model et sa communication autour de Call of Duty. « Warzone n’est pas seulement une grande expérience, c’est aussi une plateforme qui peut nous permettre de partager des informations sur la saga directement avec notre communauté, ce que nous ne pouvions pas faire auparavant. C’est aussi un changement positif pour nous. » 

Il faut donc comprendre que la priorité est donnée à Warzone, qui attire du monde avec son format gratuit et sert de tremplin vers les contenus payants. Sur ce point, Activision indique dans son communiqué qu’il a enregistré beaucoup de ventes de Call of Duty : Modern Warfare, majoritairement en provenance des joueurs de Warzone. La multinationale doit trouver un moyen d’imbriquer le futur épisode dans cette offre de plus en plus variée. Cela passera peut-être par une grosse mise à jour de Warzone, avec une carte qui se mettrait aux couleurs du thème du futur Call of Duty. Selon les rumeurs, il se déroulerait pendant la Guerre Froide

Il reste enfin à voir comment ce Call of Duty peut exister à côté d’un genre Battle Royale devenu incontournable. Il devra proposer une campagne solo marquante — à l’image de celle de Modern Warfare — et des modes en ligne pertinents pour celles et ceux qui ne veulent pas entendre parler de Warzone. Il ne s’agit pas d’une mince affaire pour Activision, qui doit révolutionner, par la force des choses, sa manière de vendre sa marque phare.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo