Trente minutes de gameplay d'Assassin's Creed Valhalla ont été diffusées illégalement sur internet. Elles permettent d'avoir un bel aperçu de ce futur épisode faisant penser à The Witcher 3: Wild Hunt.

À chaque Assassin’s Creed, c’est la même chose : les fuites, qu’elles soient voulues ou subies, gâchent la surprise. Naturellement, Assassin’s Creed Valhalla ne déroge pas à la règle et, en fouillant internet, on peut apprécier pas moins de 30 minutes de gameplay inédites alors qu’Ubisoft, en pleine tourmente, a prévu une conférence le dimanche 12 juillet (à 21h, heure française). On peut trouver les vidéos sur Reddit.

Ces séquences en fuite permettent d’avoir un aperçu plus complet du futur blockbuster d’Ubisoft, attendu pour la fin d’année sur Xbox Series X, Xbox One, PS5, PS4, Google Stadia et PC. En une demi-heure, on découvre un peu d’exploration, l’accomplissement d’une quête et un combat de boss (que l’on peut choisir d’épargner). Jusqu’à aujourd’hui, on n’avait eu droit qu’à une poignée de secondes diffusée durant une émission Xbox.

Assassin’s Creed Valhalla // Source : Ubisoft

Assassin’s Creed Valhalla fera le boulot

Si on ne vous dit pas que le jeu diffusé est Assassin’s Creed Valhalla, alors vous pourriez croire qu’il s’agit de The Witcher 3 : Wild Hunt. Les ressemblances avec le RPG culte de CD Projekt Red, qui a servi de source d’inspiration pour Assassin’s Creed Origins et Assassin’s Creed Odyssey, sautent aux yeux. Il y a l’ambiance médiévale, bien sûr, mais aussi quelques traits de gameplay communs. Par exemple, cette barre horizontale située en haut de l’écran pour faciliter la navigation et mieux situer les points d’intérêt. On ne jugera pas les graphismes sur des séquences leakées estampillées ‘work in progress’ mais toujours est-il que les développeurs semblent avoir misé sur les environnements — une marque de fabrique pour rendre l’univers plus crédible et authentique.

On se déplacera beaucoup à dos de cheval dans Assassin’s Creed Valhalla, sachant qu’Ubisoft a pensé à implémenter une vue cinématographique (comme dans Red Dead Redemption 2). L’exploration a l’air toujours aussi générique, avec un chemin GPS tout tracé jusqu’au prochain objectif. Assassin’s Creed oblige, on peut faire appel à un aigle pour surveiller les alentours et préparer son plan d’attaque. Les combats ont encore gagné en fluidité par rapport à Assassin’s Creed Odyssey, en gardant à l’esprit que l’héroïne ou le héros aura accès à une foule de compétences à débloquer (via trois arbres disposés en constellations, comme dans Skyrim). On pourra par exemple écraser les ennemis au sol ou balancer des haches.

Les trois vidéos s’articulent surtout autour de l’assaut d’un château, auquel on accède par les mers (les vikings et leurs drakkars). Pendant l’attaque du bâtiment, on peut voir le joueur alterner entre des affrontements avec les soldats adverses et l’enfoncement d’une porte à l’aide d’un bélier. Cet élément renforce un peu plus l’implication dans la bataille, même si on perd le côté infiltration faisant partie de l’ADN de la saga. Dans sa communication sur Assassin’s Creed Valhalla, Ubisoft a tout de suite mis en avant ces raids avec une horde de vikings à diriger.

En somme, Assassin’s Creed Valhalla ne devrait pas bousculer la recette. Tout porte à croire qu’Ubisoft n’a pris aucun risque et s’est appuyé sur les fondations mises en place dans Assassin’s Creed Origins (l’épisode du renouveau) et bonifiées dans Assassin’s Creed Odyssey (celui de la confirmation).

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo