Vous employez certainement le terme « Wi-Fi » tous les jours. Mais connaissez-vous sa signification ? Elle risque fort de vous étonner.

«  Dis, c’est quoi ton code Wi-Fi ? » est devenu le nouveau « Elles sont où tes toilettes ? » quand on entre chez quelqu’un pour la première fois. Le Wi-Fi, et non pas la Wi-Fi (nous y reviendrons), est un terme qui fait partie du langage moderne. Pourtant, sa signification est des plus étonnantes. 

En toute franchise, vous serez déçus d’apprendre que Wi-Fi, également orthographié wifi, ne veut… rien dire. Il fut un temps où le nom était un diminutif de « wireless fidelity » — soit littéralement « la fidélité sans fil ». Cela aurait pu être une référence au sigle Hi-Fi (abréviation de High Fidelity ou Haute Fidélité), mais « la fidélité sans fil » ne veut strictement rien dire. En somme, Wi-Fi, créé en 1999, n’est qu’une simple marque, sans réelle signification autre que la volonté de trouver quelque chose de facile à comprendre, lire, dire et écrire.

Logo Wi-Fi // Source : Facebook Wi-Fi Alliance

Le ou la Wi-Fi ?

Les origines de Wi-Fi ont été dévoilées par Phil Belanger, un membre fondateur de la Wi-Fi Alliance (ex-Wireless Ethernet Compatibility Alliance), dans une anecdote rapportée par BoingBoing en 2005 : « Wi-Fi ne veut absolument rien dire. Ce n’est pas un acronyme. Il n’y a aucun sens. » Il précise que la Wi-Fi Alliance a fait appel à la société Interbrand pour décider d’un nom. «  Nous avions besoin de quelque chose de plus captivant que ‘IEEE 802.11b Direct Sequence’. Interbrand a créé ‘Prozac’, ‘Compaq’, ‘one world’, ‘Imation’, entre autres marques que vous avez probablement entendues », appuie-t-il. À noter qu’Interbrand est également à l’origine du logo inspiré du Yin et du Yang. Selon la base de données INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle), la marque Wi-Fi a été déposée en France en 2000. 

Sur la confusion liée à Wireless Fidelity, Phil Belanger indique : « La seule raison pour laquelle vous avez entendu parler de ‘Wireless Fidelity’ est que certains de mes collègues avaient peur. Ils ne comprenaient pas le marketing. Ils n’imaginaient pas pouvoir utiliser le nom ‘Wi-Fi’ sans une petite explication derrière. Nous sommes donc tombés d’accord pour inclure le slogan ‘Le standard pour la Wireless Fidelity’ en compagnie du nom. C’était une erreur et cela a créé la confusion. » L’Alliance a fini par abandonner ce slogan, d’autant que son but n’a jamais été de créer un standard. « Le Wi-Fi n’aurait jamais pu être un standard. Et ‘Wireless Fidelity ?’, qu’est-ce que ça veut dire ? Rien. C’était une tentative maladroite d’associer deux mots qui allaient bien avec Wi-Fi. C’est tout », regrette l’intéressé. 

D’ailleurs, si vous recherchez le mot Wi-Fi dans le Larousse, vous lirez dans la description que « Wi-Fi n’est pas la contraction de wireless fidelity qui est, à l’origine, un slogan publicitaire. » Le dictionnaire tranche d’ailleurs la question du genre du mot, puisque on entend aussi bien « le Wi-Fi » ou « la Wi-Fi ». Selon le Larousse (ou même Le Robert), il s’agit d’un nom masculin invariable, renvoyant à «  un réseau local hertzien (sans fil) à haut débit destiné aux liaisons d’équipements informatiques dans un cadre domestique ou professionnel. » Voilà qui enterre le débat.

Partager sur les réseaux sociaux