Une page Google Arts & Culture rassemble des visites culturelles sur la plupart des merveilles françaises. Tour d'horizon de ce que vous pouvez y trouver.

En cette période de confinement, tous les hauts lieux culturels de France sont évidemment fermés pour protéger les publics et protéger le personnel. Mais si les voyages virtuels depuis votre canapé ne vous rebutent pas, alors ces trésors français restent accessibles pour livrer leurs secrets. Depuis le 15 avril 2020, Google Arts & Culture a mis en place une section spéciale « Douce France », qui répertorie une centaine des merveilles du pays, à visiter sous toutes les coutures. Vous pouvez évidemment parcourir des musées, comme on vous en parlait dans un précédent article, mais cette nouvelle page offre toute une diversité d’explorations plus variées encore.

Escaladez le Mont Blanc

À partir de la page d’accueil de cette section, il vous suffira de cliquer sur la page du monument, du musée, du jardin ou de tout autre haut lieu culturel pour engager la visite virtuelle. Si vous choisissez le Mont Blanc, par exemple, la visite démarre aux abords de la forêt tout au bas du Mont. En cliquant sur les flèches, ce sera comme si vous étiez à bord du téléphérique : vous pourrez avancer au fil du chemin en regardant les paysages autour, à votre rythme. Après cette introduction, vous entrerez enfin sur les premiers sentiers enneigés, que vous pourrez « escalader » virtuellement jusqu’à atteindre les sommets du Mont… et la vue qui va avec.

Vous pouvez escalader le Mont Blanc comme si vous y étiez. // Source : Google Arts & Culture

Même mécanique interactive pour grimper tout en haut de la Tour Eiffel jusqu’à regarder Paris depuis son étage le plus haut ; pour traverser le pont du Gard (dont les toutes premières fondations remontent au Ier siècle) ; pour parcourir les dédales du Château de Chambord.

D’autres perspectives sur la France

Les guides fournis par Google Arts & Culture ne se limitent pas qu’à la visite des monuments français les plus connus. La section « Prendre de la hauteur » permet de voir Paris sous un autre angle : la ville vue depuis ses toits. Cela permet à la fois d’explorer les hauteurs de la Monnaie de Paris ou du Palais Garnier, mais aussi de percevoir la ville par ce point de vue surélevé. Dans cette même optique de lieux quelque peu différents et mystérieux, la réserve de la Cinémathèque, le lac et l’atelier des costumes de l’Opéra, ou encore les réserves du Mucem (Marseille) sont autant de lieux étonnants que vous pourrez parcourir.

Si vous êtes en manque de nature en cette période confinée, la section « En fleurs » aura le don pour vous rafraichir et vous plonger dans des lieux verdoyants. S’il y a évidemment le Jardin du Luxembourg, ce sera aussi l’occasion de sortir de la capitale pour découvrir les jardins français de tout le pays, comme à Angers ou à Lyon.

Dernier avantage aux guides que l’on a pu trouver sur cette page : certains de ces guides ne sont pas tant des visites de lieux que des balades culturelles autour de l’art, de l’histoire et de la science. Par exemple : comment les Bretons passaient leur temps libre en 1900 ? Quels sont les visages de la tenture de l’apocalypse ? Il y a donc, via tous ces guides, de quoi continuer à vous occuper, en solitaire ou en famille, en laissant libre court à votre curiosité. Et peut-être même que cela vous donnera envie de vous déplacer dans ces lieux quand ce sera à nouveau possible, d’ici quelques mois.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo