Le « Winter Royale » permettra à des joueurs et joueuses de s'affronter par équipe de deux, pendant trois jours. Chaque journée se termine par une remise de prix de 5 millions de dollars.

Epic Games continue de faire gagner beaucoup d’argent à ses joueurs et joueuses. Le studio américain vient d’annoncer, ce 5 décembre, le retour du tournoi appelé Winter Royale, inauguré l’an dernier. Il aura lieu du 20 au 22 décembre 2019.

Il s’agit d’un tournoi réparti sur trois jours, auquel tout le monde peut participer. Il ne se joue qu’en duo, et verra une équipe l’emporter par soir. Chaque journée, 5 millions de dollars de cashprize sont en jeu. Cela ne signifie pas que seuls les gagnants auront de l’argent : plusieurs joueuses et joueurs seront récompensés en fonction de leur classement.

L’an dernier, c’est le joueur français Skite qui avait remporté le Winter Royale 2018 : le cashprize total était alors d’un million de dollars (soit 5 fois moins que cette année), et il avait empoché 75 000 dollars.

Fortnite Winter Royale // Source : Epic Games

 De grosses sommes pour un tournoi d’hiver

Que celles et ceux qui n’apprécient toujours pas le cross-plateforme se rassurent : les concurrents seront séparés selon la plateforme qu’ils utilisent (PC, console, mobile), ce qui devrait éviter de trop favoriser les joueurs sur ordinateur. De même, les duos seront répartis selon leurs zones géographiques (Europe, Asie, etc).

«  La présentation de l’événement dans le jeu et le règlement seront bientôt disponibles pour plus d’informations », précise Epic Games. Pour l’instant, ces précisions n’ont pas encore été ajoutées.

Au total, c’est donc 15 millions de dollars (13,5 millions d’euros) qui sont mis en jeu par Epic Games cette année pour son tournoi hivernal. La somme est impressionnante, lorsque l’on sait qu’Epic Games a mis seulement le triple (40 millions de dollars) en cashprize de sa première Coupe du Monde, dont la catégorie solo a été remportée haut la main par Bugha, un joueur de 16 ans.

Crédit photo de la une : Epic Games

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo