Une nouvelle édition du « Desert Bus de l’Espoir », un marathon caritatif de jeu vidéo pour aider l'action d'une association réalisant les souhaits d'enfants malades, surviendra fin novembre.

C’est du 29 novembre au 1er décembre qu’aura lieu la septième édition du « Desert Bus de l’Espoir », un évènement caritatif qui prend la forme d’un marathon de jeu vidéo. Pendant soixante heures, des personnalités vont se succéder en direct dans une partie de jeu vidéo qui consiste à conduire un bus sur une route désertique quasi interminable, qui reste désespérément rectiligne et ne compte aucun obstacle.

Il est clair que le Desert Bus, un jeu de simulation sorti notamment sur Megadrive, n’est pas l’expérience vidéoludique la plus enrichissante qui soit, ni la plus fun : il faut conduire huit d’heures d’affilée — une durée qui symbole le temps de parcours entre Tucson et Las Vegas — et rester sur la route. Cerise sur le gâteau : il n’est pas possible de mettre le jeu en pause, histoire que ce soit encore plus amusant.

Une opération caritative

Mais tout ceci en réalité n’est qu’un prétexte pour passer le temps avec un défi absurde.

Car l’enjeu n’est pas réellement de jouer à un jeu vidéo avec une série d’invités : il s’agit de mettre à profit leur notoriété pour inciter le public, qui peut suivre l’évènement en direct, à faire un donc au profit d’une association. Le « Desert Bus de l’Espoir » est en effet mis en place par l’association Loisirs Numériques pour aider celle des Petits Princes à réaliser les souhaits d’enfants malades.

L’édition précédente a par exemple permis à des enfants d’assister au tournage de leur émission favorite, explique à Numerama l’association des Petits Princes. Il y a également eu un projet hospitalier qui s’est déroulé tout au long de l’année : celui-ci consiste en un atelier de lecture de contes eu lieu toutes les semaines au sein du service néphrologie / dialyse de l’hôpital Robert Debré, à Paris

En résumé :

  • Quoi ? Le Desert Bus de l’Espoir, édition 2019 ;
  • Quand ? Entre le 29 novembre et le 1er décembre ;
  • Où ? Sur la chaîne Twitch de l’opération ;
  • Que verra-t-on ? Des personnalités se succédant à la manette pour conduire un bus entre deux villes américaines. Outre les discussions avec les invités, les animateurs et le public, des animations sont à prévoir, pour rendre l’exercice le plus plaisant possible.
Desert Bus de l'Espoir
Une console, une manette et un défi à relever. // Source : Desert Bus de l’Espoir

La liste des invités pour 2019 n’est pas encore connue. L’an passé, l’association Loisirs Numériques avait reçu entre autres le vidéaste Kemar, le joueur Gotaga, le député Denis Masseglia, l’animateur Marcus, l’humoriste Bruno Solo, l’animateur Manu Levy ou encore l’actrice Brigitte Lecordier. Des profils hétérogènes, certes, mais qui permettent de toucher un public étendu et de varier les sujets de discussion.

Ce qui est heureux dans ces éditions successives du Desert Bus de l’Espoir, c’est que les sommes récoltées d’une année sur l’autre sont en progression : par exemple, 42 000 euros avaient été récoltés en 2016 au profit du Secours Populaire Français. En 2017, c’était 47 000 euros, cette fois pour l’association des Petits Princes, puis 47 000 en 2017 et plus de 50 000 euros 2018.

Partager sur les réseaux sociaux