Le patron de Sony Pictures confirme le statu quo autour de Spider-Man. Pour l'instant, il n'est pas prévu de le faire revenir dans l'univers cinématographique de Marvel, faute d'un terrain d'entente avec le studio. Sony est en outre convaincu qu'il peut faire de grandes choses avec ce personnage.

Les fans vont bel et bien devoir s’habituer à un Marvel Cinematic Universe sans Spider-Man. Malgré une mobilisation notable sur la toile pour inciter Marvel Studios (qui gère le MCU) et Sony Pictures (qui détient les droits sur l’univers de l’homme-araignée) à se rabibocher, les enjeux financiers autour du super héros ont pour l’instant conduit les deux parties à la rupture.

Première apparition de Spider-Man dans le MCU. // Source : Marvel Studios

Et rien ne semble suggérer un rapprochement des points de vue. Sollicité à ce sujet par le magazine américain Variety, Tony Vinciquerra, qui est à la fois président et PDG de Sony Pictures, a confirmé que « pour le moment, la porte est fermée » à la perspective de revoir Peter Parker avec ses petits camarades costumés. Cette parenthèse avec Marvel, pour plaisante qu’elle ait été, ne se prolongera pas.

« Nous avons essayé de voir s’il y avait un moyen de régler » le désaccord entre les deux parties, fait savoir le patron de Sony.. Et s’il loue la qualité de son ex-partenaire, il tient à rappeler que celui-ci n’a pas tout fait : « Les gens de Marvel sont formidables, […] mais d’un autre côté, nous avons des gens fantastiques de notre côté. Kevin n’a pas fait tout le boulot », en référence au boss de Marvel Studios.

Tom Holland reste Spider-Man

Dans l’univers du MCU, Spider-Man est apparu à cinq reprises. Deux des films sont centrés sur son personnage (Spider-Man : Homecoming et Spider-Man : Far From Home) et les trois derniers ont servi à l’introduire dans cet univers cinématographique partagé et à le faire interagir avec d’autres super héros : Captain America : Civil War, Avengers : Infinity War et Avengers : Endgame.

Tom Holland dans Spider-Man : Far From Home // Source : Sony Pictures

La bonne nouvelle, néanmoins, c’est qu’il n’est pas prévu de rebooter le personnage : Tom Holland, l’acteur britannique qui prête ses traits à Peter Parker depuis 2016, est toujours dans la boucle. Les relances répétées du personnage avec différents acteurs et différents arcs scénaristiques (Tobey Maguire, Andrew Garfield puis Tom Holland) en l’espace de 20 ans laissaient craindre un nouveau redémarrage.

Le fait que Tom Holland continue d’incarner Spider-Man est a priori plutôt bon signe pour un éventuel retour au sein du MCU. Pour sa part, l’acteur a affirmé qu’il restera tout aussi engagé à faire vivre son super héros : « Spider-Man sera différent, mais il sera aussi incroyable qu’avant, et nous allons trouver de nouvelles manières de le rendre encore plus cool ».

Quel avenir pour Spider-Man ?

« Spider-Man allait bien avant les films Marvel, il a fait mieux avec le MCU et maintenant nous avons notre propre univers », complète Tony Vinciquerra. Le personnage est l’un des plus appréciés dans le monde des comics et Sony a commencé à poser les jalons d’un Spider-Man Cinematic Universe, avec un film consacré à un super vilain, Venom, qui a bien marché au box office, malgré une déception critique.

L’un des emblématiques super vilains de l’univers de Spider-Man. // Source : Sony Pictures

Aujourd’hui, une suite à Venom est prévue, avec Morbius, un vampire et ennemi de Spider-Man. D’autres personnages, comme Carnage, un autre super vilain, ont aussi été évoqués brièvement. Il est question par ailleurs de cinq ou six séries télévisées et l’on s’attend aussi à ce qu’une suite soit donnée à l’excellent film d’animation Spider-Man : New Generation, qui a posé les bases d’un multivers dédié à l’homme-araignée.

D’ailleurs, Tom Holland a déclaré qu’il serait ravi que ce concept soit adapté dans un projet de films en prises de vue réelles, et avoir comme allié le personnage de Miles Morales. Vu le succès du long-métrage d’animation, nul doute que Sony doit envisager cette piste. Reste à savoir si ce virage sera pris. Mais si c’est le cas et qu’il est bien négocié, cette agitation sur Spider-Man en dehors du MCU sera de l’histoire ancienne.

Partager sur les réseaux sociaux