La Switch révisée et la Switch Lite ont été décortiquées.

En période de calme médiatique, Nintendo a successivement annoncé la Switch Lite, attendue pour le 20 septembre, et une révision de la Switch, disponible ces jours prochains. Grâce à la FCC (Commission fédérale des communications aux États-Unis), on découvre ce qu’elles ont dans leurs entrailles.

Si la nouvelle Switch et la Switch Lite promettent une autonomie à la hausse, elles ne sont pas équipées d’une batterie plus grosse. Pour prolonger le plaisir et soulager la batterie, Nintendo a joué sur le processeur avec un travail sur l’efficience.

Nouvelle Nintendo Switch // Source : Nintendo US

Meilleure autonomie grâce au nouveau processeur

La FCC a décortiqué les deux nouvelles Switch pour mieux voir les secrets hardware qu’elles renferment. La déclinaison Lite, qui se destine à un usage exclusivement portable, revendique une batterie plus petite que la version normale (13,6 contre 16 Wh). Ce qui ne l’empêche pas de gagner quelques heures sur The Legend of Zelda : Breath of the Wild grâce à des économies d’énergie réalisées sur l’ écran plus petit et les Joy-Con inamovibles (nul besoin de les recharger).

La Switch améliorée, quant à elle, conserve la batterie de 16 Wh. En s’intéressant aux cartes mères des différentes consoles, la FCC a découvert que le CPU de la première Switch s’appelle ODIN là où celui de la nouvelle version porte le nom MODIN. De toute évidence, il s’agit d’une modification qui permet à la machine hybride de prolonger son autonomie. La Switch Lite, pour sa part, est équipée d’un processeur nommé VALI (l’un des fils d’Odin dans la mythologie nordique).

On rappelle que ces nouvelles Switch ne proposeront pas de boost de puissance. Comprendre : il n’y aura pas de jeux exclusifs. Le doute était permis après l’épisode New 3DS, dont les performances avaient été revues à la hausse.

À lire sur Numerama : Nintendo Switch versus Switch Lite  : quelles différences entre les deux consoles  ?

Crédit photo de la une : Nintendo

Partager sur les réseaux sociaux