The Revenant faisait partie des premiers Blu-ray UHD. Encore aujourd'hui, il est une référence du format.

La séance Blu-ray UHD du week-end est un rendez-vous imaginé par la rédaction de Numerama pour vous proposer des tests de Blu-ray UHD. Vous y trouverez des films dont le disque devrait répondre aux principales exigences en matière d’image et de son, sublimant alors votre équipement dernier cri. 

À peine commençait-il sa carrière sur le marché vidéo que le format Blu-ray UHD pouvait (déjà) compter sur des films majeurs. The Revenant, qui a fait forte impression à sa sortie et a été récompensé par de multiples statuettes, en faisait partie.

Encore aujourd’hui, The Revenant fait figure de maître-étalon pour le support physique, avec notamment une image d’une beauté époustouflante.

The Revenant // Source : Twentieth Century Fox

LE FILM

Reparti des Oscars avec une poignée de statuettes majeures (meilleur réalisateur pour Alejandro Gonzalez Iñárritu et meilleur acteur — enfin — pour Leonardo DiCaprio), The Revenant a été un temps fort cinématographique de l’année 2016. Brillamment mis en scène, le film s’intéresse à l’histoire — vraie mais ici adaptée — de Hugh Glass, un trappeur qui a miraculeusement survécu à l’attaque d’un grizzli.

The Revenant s’appuie sur la performance inouïe de Leonardo DiCaprio, qui n’a cessé de raconter que le tournage avait été le plus difficile de sa carrière. Sa survie au parfum mystique dans un environnement hostile épouse peu à peu le chemin de la vengeance jusqu’à la rédemption nécessaire.

L’IMAGE : 5/5

On peut être l’un des premiers représentants d’un support et, dans le même temps, faire toujours partie des meilleurs 3 ans plus tard. En Blu-ray UHD, The Revenant entre dans cette case et il ne cesse d’en mettre plein la vue de la première à la dernière seconde (pour rappel, c’est un très long film). Vous cherchez un disque de référence pour voir si votre équipement a mérité son investissement ? Le voilà : le disque empile les arguments techniques et assure le spectacle visuel.

En premier lieu, la définition aiguisée comme une lame de rasoir accouche d’une myriade de détails (les poils de barbe des acteurs, par exemple). Elle est appuyée par une profondeur de champ qui donne le tournis, offrant des étendues à perte de vue. Et elle est renforcée par un rendu HDR exaltant, qui fait cohabiter la photographie très froide et les rares lueurs d’espoir qui réchauffent le salon (les flammes n’ont jamais parues aussi réalistes). Les plus tatillons remarqueront quand même des bruissements sur certains aplats — mais rien de méchant face à la propreté qui rend hommage aux paysages immortalisés.

The Revenant // Source : Twentieth Century Fox

LE SON : 5/5

Hélas privé d’une piste en Dolby Atmos (il y aurait pourtant matière à profiter d’une occupation aérienne de l’espace), The Revenant parvient quand même à tirer son épingle du jeu avec une version originale en DTS-HD Master Audio 7.1. Le film maximise les effets d’ambiance en laissant s’exprimer les canaux à la moindre occasion (les bruitages dans la forêt au début sont d’une précision appréciable).

C’est davantage la délicatesse que l’esbroufe qui anime le Blu-ray UHD et elle se porte garante d’une immersion de tous les instants — au plus près d’une nature cruelle. On se sent alors en phase avec ce que subit Leonardo DiCaprio. Petit conseil : gare aux rugissements de l’ours.

Le Blu-ray UHD de The Revenant est disponible à moins de 25 euros

Partager sur les réseaux sociaux