Nintendo s'associe à Line Corporation et NHN Entertainment pour préparer un jeu Dr. Mario sur smartphones.

La gamme de jeux mobiles Nintendo continue de s’agrandir avec l’arrivée prochaine de Dr. Mario World. L’une des plus célèbres déclinaisons du plombier moustachu devrait débarquer au début de l’été 2019, sans plus de précision. Pour le développement, BIG N s’associe à Line Corporation, développeur de l’application de messagerie Line, et NHN Entertainment, un studio sud-coréen.

Le communiqué de presse publié par Nintendo le 1er février ne révèle pas beaucoup de détails sur ce que proposeront les nouvelles aventures de Dr. Mario, si ce n’est qu’il s’agit d’un jeu de réflexion. La licence a toujours tournée autour des puzzles avec un concept simple : des capsules bicolores apparaissent à l’écran, et le joueur doit aligner les mêmes couleurs sur toute une ligne pour les faire disparaître.

Nintendo à la recherche de l’équilibre

L’annonce de Nintendo suit une volonté de s’imposer sur le marché des jeux mobiles depuis 2016 et la sortie de Super Mario Run en free-to-play. A l’époque, les ventes avaient déçu la firme, peu de joueurs décidant de payer les 9,99 euros nécessaires pour débloquer tout le contenu. Fire Emblem Heroes avait rapporté plus d’argent, mais était moins téléchargé et moins adapté aux smartphones.

Pour Dr. Mario World, Nintendo continue sur sa lancée et propose un jeu free-to-play incluant (oh surprise !) des micro-transactions. Le jeu pourrait déterminer à quel point l’entreprise japonaise a appris de ses erreurs. Avec un type de jeu particulièrement adapté aux smartphones, elle évite déjà les problèmes de manipulation d’un rpg tel que Fire Emblem. C’est donc la question des micro-transactions présentes dans le jeu qui se pose. En fonction de leur prix et du contenu proposé, Nintendo peut aussi bien créer un grand succès qu’un titre qui tombera dans l’oubli.

Partager sur les réseaux sociaux