Steam a encore perdu un gros client : Koch Media va lancer Metro Exodus en exclusivité sur l'Epic Games Store.

« Son engagement visant à offrir une répartition des revenus de 88 % » : en quelques mots prononcés dans un communiqué de presse envoyé le 28 janvier 2018, Koch Media a justifié son choix. Car Metro Exodus, l’un des jeux le plus attendu du premier trimestre 2019, ne sortira plus sur Steam mais sur l’Epic Games Store. Le lancement du FPS est attendu pour le 15 février.

Le studio derrière le phénomène Fortnite a donc séduit un éditeur de plus avec sa politique commerciale très avantageuse face aux 30 % de revenus ponctionnés par Valve sur sa plateforme. Et, à l’arrivée, c’est un gros poisson de plus qui tombe sous le giron de l’Epic Games Store, après The Division 2 (Ubisoft).

Valve perd encore

« Nous sommes ravis de nous associer à Epic pour commercialiser la version numérique de Metro Exodus. Les conditions généreuses d’Epic permettront aux éditeurs d’investir davantage dans la création de contenu ou d’en faire bénéficier les joueurs », souligne Dr Klemens Kundratitz, PDG de Deep Silver. En d’autres termes, les recettes supplémentaires devraient profiter aux fans de la franchise, pourquoi pas par le biais de contenus gratuits non prévus à la base. D’ailleurs, Metro 2033 Redux et Metro : Last Light Redux, les deux premiers opus, seront disponibles sur l’Epic Games Store plus tard cette année.

Sur Steam, la fiche produit de Metro Exodus existe toujours. Mais il n’est plus possible de précommander le jeu. Valve indique : « Les ventes de Metro Exodus ont été arrêtées faisant suite à une décision de le rendre exclusif à une autre plateforme PC. Le développeur et l’éditeur nous ont assurés que les ventes réalisées sur Steam seront honorées et que les utilisateurs auront accès au jeu, aux mises à jour et aux contenus additionnels ». Mécontent et défait, Valve se permet quand même de dénoncer « une décision injuste, plus particulièrement après une longue période de précommande ». 

Voir des gros éditeurs délaisser très vite Steam au profit de l’Epic Games Store devrait provoquer une exode plus massive. Valve pourra néanmoins se rassurer sur un point : les joueurs n’abandonneront pas leur immense bibliothèque remplie à chaque période de soldes du jour au lendemain.

À lire sur Numerama : On a joué à Metro Exodus à la gamescom  : une première impression mitigée

Partager sur les réseaux sociaux