Epic Games a frappé un grand coup en signant un partenariat avec Ubisoft, au nez et à la barbe de Valve.

The Division 2 ne sera pas sur Steam. L’annonce, officialisée dans un billet publié sur le blog d’Ubisoft le 9 janvier 2019, fait l’effet d’une bombe. Car le grand gagnant de cette histoire est, une fois de plus, l’Epic Games Store, lancé en décembre dernier par le studio qui se cache derrière l’Unreal Engine… et Fortnite.

A priori, il ne s’agira pas d’une exclusivité temporaire pour la plateforme de distribution d’Epic. Dans les colonnes de Polygon, un porte-parole d’Ubisoft a confirmé : « Nous n’avons pas prévu de sortir The Division 2 sur Steam ». La firme française vendra quand même la version numérique de son TPS multijoueur sur son propre store. 

Le mariage entre Ubisoft et Epic Games est parti pour durer. Dans le communiqué partagé le même jour dans l’Epic Games Store, on peut lire que les deux géants vont travailler sur la compatibilité entre leur écosystème respectif (Uplay pour Ubisoft) et proposer d’autres jeux. Contacté par Numerama, Ubisoft n’a en revanche rien dit sur la disponibilité éventuelle de titres plus anciens (exemple : Assassin’s Creed Odyssey).

« Epic continue de bouleverser le paysage de l’industrie vidéoludique »

On notera qu’Epic Games met en avant son principal argument face à Steam : les 88 % de revenus qu’il laisse aux éditeurs et aux développeurs (contre 70 % en face). « Epic continue de bouleverser le paysage de l’industrie vidéoludique, comme en témoigne dernièrement leur modèle de distribution destiné aux tiers », corrobore Ubisoft, qui devient un allié de poids pour renverser Valve et permet à l’Epic Games Store de ne pas être qu’une simple vitrine pour les jeux indépendants.

Il est donc d’ores et déjà possible de précommander The Division 2 sur l’Epic Games Store (à partir de 59,99 euros). Une étape qui garantira un accès à la bêta privée.

Partager sur les réseaux sociaux