TechCrunch a pu consulter LOL, une plateforme inventée par Facebook et dédiée aux memes. Elle est actuellement testée auprès de lycéens.

LOL, c’est le nom du dernier projet de Facebook. Supposé rester secret, il a été révélé par TechCrunch vendredi 18 janvier. Il s’agit d’une… banque à memes, directement disponible sur le réseau social.

Depuis plusieurs mois, Facebook réfléchit à l’idée de transformer une partie du fil d’actualité de ses utilisateurs en une plateforme de GIFs et vidéos drôles. Elle serait divisée en catégories, par exemple les contenus recommandés pour vous, les contenus sur des animaux ou encore les «  fails » (échecs). Des contenus chinés sur des pages Facebook de memes seront aussi mis en avant, comme le montre cette capture écran de TechCrunch :

TechCrunch

Le projet semble être destiné avant tout à un public d’adolescents, puisque sa version beta a été testée auprès de 100 lycéens. Tous avaient signé des accords les obligeant à ne rien révéler sur LOL.

Une plateforme «  gênante  » ?

Facebook a confirmé à TechCrunch qu’il travaillait bien sur ce projet. Le réseau social a aussi précisé qu’il n’était pas question d’utiliser LOL pour faire renaître l’onglet dédié aux vidéos Facebook Watch, dont le succès a été pour le moins mitigé.

On ignore quand LOL sera éventuellement proposé aux utilisateurs, sur l’application mobile comme sur la version desk. Les premiers testeurs ont expliqué trouver la plateforme un poil «  gênante  », car elle leur donnait l’impression que Facebook tentait d’être jeune, sans l’être vraiment.

En début d’année, un cabinet d’étude constatait pour la première fois que moins de la moitié des internautes américains âgés de 12 à 17 ans utilisaient Facebook au moins une fois par mois. Selon une étude de Médiamétrie datant de février 2018, les jeunes Français eux, passeraient en moyenne plus de temps sur YouTube et Snapchat que sur Facebook.

À lire sur Numerama : Facebook est-il devenu drôle  ? Bienvenue chez les neurchis, ces machines à créer des mèmes

Partager sur les réseaux sociaux