L'éditeur de livres pour enfants Chooseco demande 25 millions de dollars à Netflix pour s'être largement inspiré de sa collection de livres intitulée « Choose Your Own Adventure ».

L’éditeur américain Chooseco a déposé un recours en justice ce 11 janvier 2019 contre Netflix à cause de son récent épisode Bandersnatch de la série Black Mirror, qui se base sur le principe des livres «  dont vous êtes le héros », a repéré Polygon. Or, Chooseco dispose de la marque Choose Your Own Adventure, et affirme ne pas l’avoir ni prêtée ni vendue à la plateforme américaine.

La multinationale de Reed Hastings a mis en ligne le 28 décembre dernier son tout premier contenu interactif pour adultes. Bandersnatch est un épisode spécial de la série Black Mirror, qui peut durer une ou plusieurs heures en fonction des choix que le spectateur fait. Au début de l’épisode, un personnage mentionne directement un livre de la marque « Choose Your Own Adventure  ».

Capture d’écran de l’épisode Bandersnatch de Black Mirror // Source : Netflix

« Contrefaçon de marque » et « concurrence déloyale »

D’après Chooseco, des négociations auraient été en cours avec Netflix depuis 2016, mais la plateforme de vidéo à la demande par abonnement n’aurait jamais obtenu le droit d’utiliser le concept Choose Your Own Adventure. L’éditeur de livres pour enfants assure que Netflix aurait bénéficié de l’aura du concept qui lui appartient, et demande en échange 25 millions de dollars de dommages.

Chooseco a porté plainte pour « contrefaçon de marque », « concurrence déloyale », « dilution de marque » et « fausse indication d’origine », peut-on lire sur la plainte. On y apprend aussi que Chooseco accuse Netflix de « jouer sur la nostalgie » des spectateurs en faisant mention des livres qui ont eu un gros succès dans les années 80. Selon lui, Bandersnatch serait un épisode trop violent qui aurait un impact négatif sur l’image de Chooseco.

L’éditeur ajoute qu’il dispose d’un contrat avec la Twentieth Century Fox qui est en train de développer un film interactif, pour appuyer le fait qu’il estime qu’un accord était nécessaire pour que Netflix ait le droit de créer l’épisode Bandersnatch tel que la plateforme l’a fait. Pour finir, Chooseco affirme avoir envoyé au moins une lettre à Netflix avant la mise en ligne de Bandersnatch pour leur demander de cesser d’utiliser le concept  Choose Your Own Adventure pour faire la publicité d’un autre programme.

Partager sur les réseaux sociaux