Electronic Arts a ouvert le bal de l'E3 avec sa conférence indépendante EA Play. Toujours plus ou moins avec les mêmes choses.

Samedi 9 au soir, Electronic Arts a tenu sa conférence annuelle organisée dans le cadre de son EA Play, évènement prenant place en marge de l’E3. Et cette édition 2018 a perpétué cette idée que l’éditeur américain ne cherche plus à surprendre, plutôt à rassurer ses fans. En bref, on a eu la présentation à laquelle on s’attendait. Où quelques sucreries indépendantes côtoient l’offre habituelle (FIFA, Battlefield, Madden) et du Star Wars. Que faut-il en retenir ?

Battlefield V : finalement, il y aura un mode Battle Royale

EA et DICE s’étaient bien gardés de le cacher jusque l’E3 mais il y aura bel et bien un mode Battle Royale dans Battlefield V. Jusqu’ici, l’idée de voir le duo faire autrement des autres paraissait alléchante. Ledit mode débarquera après le lancement calé pour le 19 octobre sur PlayStation 4, Xbox One et PC, sachant qu’Electronic Arts n’a pas manqué de rappeler qu’il n’y aura ni DLC ni Season Pass. Traduction : ce sera gratuit.

Anthem daté

Dévoilé durant l’E3 2017, Anthem, sorte de bouée de sauvetage de BioWare, sera disponible le 22 février 2019 sur PlayStation 4, Xbox One et PC. On en profite pour découvrir une bande-annonce dépeignant un univers manquant clairement d’identité, tout juste sauvé par une musique que les amoureux du groupe Muse reconnaîtront dès les premières notes. Pour rappel, il s’agit d’un action-RPG coopératif ultra connecté. Une sorte de Destiny s’il fallait vulgariser.

Star Wars : Jedi Fallen Order annoncé

Electronic Arts entend faire fructifier son droit d’adapter la licence Star Wars en jeux vidéo et a confié à Respawn Entertainment (les Titanfall) le soin d’apporter sa pierre à l’édifice. Fin 2019, nous pourrons donc goûter à Star Wars : Jedi Fallen Order, un titre décrit comme sombre et qui se situera entre les films La Revanche des Sith et Un Nouvel Espoir, époque compliquée pour les Chevaliers du Bien. Auparavant, Star Wars Battlefront II se sera permis de faire le plein de contenus gratuits : un mode Starfighter, une planète (Geonosis) et des personnages (Général Grievous, Obi-Wan Kenobi, Comte Dooku et Anakin Skywalker).

Sports à gogo

Du côté d’EA Sports, nul ne pourra faire l’étonné : FIFA 19 sortira le 28 septembre et aura droit à la Ligue des Champions (FIFA 18 sera gratuit jusqu’au 15 juin) ; Madden NFL 2019 sortira le 10 août (pour la première fois sur PC en prime) ; et NBA Live 19 sortira le 7 septembre.

Unravel Two déjà disponible

Fier de son label EA Originals, le géant le prouve avec Unravel Two, toujours développé par Coldwood. On retrouve le mignon petit bonhomme de laine dans un jeu de plateforme frais et demandant quelques réflexions pour avancer. D’autant que, cette fois, il ne sera pas seul : on pourra même parcourir l’intégralité de l’aventure avec un ami. Bonne nouvelle ? Il est d’ores et déjà disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One, moyennant 19,99 euros.

En parallèle, EA a donné quelques nouvelles de Sea of Solitude, faisant lui-aussi partie du programme EA Originals. Le jeu a eu droit à une courte bande-annonce renforçant son univers mais aucune date de sortie n’a été communiquée. Il est espéré pour début 2019.

Origin Access Premier : kézako ?

Electronic Arts tient son Xbox Game Pass. Pour 14,99 euros par mois ou 99,99 euros par an, les joueurs PC pourront s’abonner au service Origin Access Premier (à partir de cet été). En plus d’offrir un accès au catalogue d’Origin Access, il permet de jouer aux nouveautés en avant-première et sans aucune restriction. En l’occurence : Madden NFL 19 dès le 2 août, FIFA 19 dès le 20 septembre, Battlefield V dès le 11 octobre et Anthem dès le 15 février. En bref, EA lance son Netflix.

Command & Conquer est de retour… plus ou moins

Licence culte s’il en est, Command & Conquer va faire son grand retour… Mais nécessairement sous la forme attendue. C’est-à-dire, un smartphone.

On laisse ainsi la parole à Michael Martinez, directeur du studio Redwood : «  Command & Conquer : Rivals a été conçu spécifiquement pour les plateformes mobiles, nous avons donc fait le choix de donner aux joueurs et joueuses le contrôle immédiat de batailles en un contre un où chaque unité peut être gérée en temps réel. Le choix des stratégies compte alors autant que leur exécution. Nous sommes impatients de découvrir le retour des joueurs. Nous autres au studio sommes soucieux de donner aux joueurs une expérience STR compétitive fun et gratifiante sur mobile.  » Que les aficionados se rassurent : le Global Defense Initiative (GDI) et la confrérie des factions du Nod (NOD) seront bien de la partie. Sur iOS et Android, donc…

Partager sur les réseaux sociaux