Electronic Arts et DICE ont présenté Battlefield V, lequel se déroulera bel et bien durant la Seconde Guerre Mondiale. En revanche, il se passera visiblement d'un mode Battle Royale.

L’affaire paraissait courue d’avance mais, parfois, on peut encore être surpris par certains choix. Ainsi, Battlefield V n’a semble-t-il pas imité son rival Call of Duty : Black Ops IIII en piquant le mode Battle Royale de PUBG et Fortnite, les deux phénomènes du moment. Une information confirmée lors de la présentation du FPS développé par DICE, organisée le jeudi 23 mai.

On a appris, en revanche, que Battlefield V sortira le 19 octobre sur PlayStation 4, Xbox One et PC (soit une semaine après son concurrent). Et, ensuite, qu’il se déroulera durant la Seconde Guerre mondiale. Soit un vrai retour aux sources, même s’il a lieu un an après Call of Duty : WWII.

EA dit non aux modes

Electronic Arts décide donc de prendre à contrepied la tendance du moment et l’absence — pour l’heure ? — d’un mode Battle Royale fera peut-être la différence. À noter, quand même, que DICE n’exclut pas de proposer une telle expérience dans le futur, évoquant «  un ajout naturel  » pour la franchise dans les colonnes de Polygon. En somme, ledit mode pourrait être intronisé plus tard.

Une fois encore, DICE s’est focalisé sur l’expérience en elle-même, plus spécifiquement sur le gameplay, promettant une immersion toujours plus grande avec des combats très intenses et de la personnalisation à gogo. Les développeurs prévoient même de focaliser la communication sur les escouades, comprenez un travail d’équipe nécessaire à une heure du chacun pour sa peau. « Dans Battlefield V, vous pourrez travailler en équipe pour survivre aux situations désespérées, en traînant vos alliés pour les mettre à l’abri par exemple », indique la description officielle. 

« Dans chaque récit, nous présenterons une nouvelle perspective, une nouvelle palette de couleurs et un nouveau gameplay pour vous surprendre  »

Du côté du solo — car il y aura bien un solo –, on aura encore droit aux Récits de Guerre, introduits dans Battlefield 1 et permettant de voir la guerre selon différents points de vue. « Dans chaque récit, nous présenterons une nouvelle perspective, une nouvelle palette de couleurs et un nouveau gameplay pour vous surprendre  », explique Lars Gustavsson. Sur ce point, la variété des décors promet d’être immense : des joutes en pleine campagne, dans des marécages, sur des ponts, près de canaux ou dans des villes ravagées. Le tout en sachant que DICE compte nous faire vivre des moments méconnus et faire voyager vers des destinations insolites (exemple : la Norvège). 

Après la débâcle essuyée par Star Wars Battlefront II, Electronic Arts a abandonné l’idée d’un Season Pass et de boîtes de loot affectant le gameplay. Cela signifie que les futurs modes et cartes seront gratuits — et que la progression ne tombera pas dans le pay-to-win. Toutefois, l’éditeur n’exclut pas de proposer des éléments cosmétiques payants selon Kotaku, qui a pu discuter avec un porte-parole d’EA. 

Enfin, de violentes critiques ont déjà été émises sur la toile à cause de la mise en avant des personnages féminins. Décidément, le jeu vidéo progresse et mûrit, mais pas certains joueurs.

Partager sur les réseaux sociaux