Sept ans après un premier opus quelque peu oublié, RAGE 2 va sortir sous l'égide de Bethesda.

Mise à jour du 14 mai 17h25 : Bethesda a bel et bien officialisé RAGE 2, partageant un teaser avant la publication d’une bande-annonce de gameplay pour demain.

Article original du 14 mai 15h26

Depuis maintenant quelques années, Bethesda a pris l’habitude d’organiser une conférence pré-E3. Et, naturellement, l’édition 2018 ne demande qu’à remplir le calendrier après une année 2017 faste, marquée par les sorties de The Evil Within 2 et de Wolfenstein II : The New Colossus. En attendant le prochain épisode de la saga des The Elder Scrolls, officialisé depuis un bail, l’éditeur doit combler les trous, si possible en créant des nouvelles licences, sinon en capitalisant sur les existantes. À ce sujet, il a décidé d’offrir une suite à RAGE, un FPS post-apocalyptique sorti il y a déjà sept ans.

Sept ans après

Listé par Wallmart il y a quelques jours, RAGE 2 a donc fuité. Mais Bethesda a préféré s’amuser de l’erreur de l’enseigne pour orchestrer, à son tour, un teasing assez humoristique, ne manquant pas de tacler Walmart au passage.

Prise à son propre jeu, la firme américaine doit maintenant se fendre d’une chasse aux sorcières, le premier trailer s’étant retrouvé sur la toile avant l’heure. On y retrouve cette même ambiance post-apocalyptique, cette fois associée à des couleurs flashy préfigurant une expérience encore plus déjantée qu’elle ne l’était déjà. L’officialisation, la vraie, est attendue pour ce lundi 14 mai 2018.

Servant d’abord de démo technique pour le moteur graphique id Tech 5 et développé par id Software (studio derrière les DOOM), RAGE pourrait presque faire office d’adaptation non officielle de la saga cinématographique Mad Max. L’univers, barré, comporte en effet des similitudes avec la mythologie de George Miller. Si bien que, pour beaucoup, RAGE manquait un peu d’âme malgré son gameplay jouissif et ses quelques moments de liberté.

On se demande bien pourquoi Bethesda ressuscite la saga vite étouffée maintenant, bien que Pete Hines, patron de l’éditeur, affirmait que RAGE s’était suffisamment bien vendu pour avoir droit à un deuxième opus. Sept ans après, donc.

Partager sur les réseaux sociaux