L'Arabie Saoudite n'avait pas accueilli de séance de cinéma pendant 35 années. Le 18 avril 2018, le blockbuster Black Panther sera le premier film diffusé en salle, quelque mois après la levée de l'interdiction.

Black Panther détenait déjà le record du film le plus tweeté de l’histoire. Le blockbuster de Marvel devrait également manquer les esprits des Saoudiens pour une autre raison : il s’apprête en effet à devenir le premier film projeté en public dans une salle de cinéma depuis 35 ans.

Le 11 décembre 2017, l’Arabie saoudite a mis fin à l’interdiction d’ouvrir les salles de cinéma. La levée de l’interdiction était prévue pour début 2018, le temps que les autorités délivrent les permis d’exploitation nécessaires.

Première séance le 18 avril

Diffusé dans le pays à compter du 18 avril prochain, Black Panther sera visible à Riyad, dans un cinéma AMC Entertainment. Le complexe américain est le premier à avoir ouvert ses portes depuis la levée de l’interdiction par l’Arabie Saoudite.

Le marché cinématographique saoudien pourrait peser un milliard de dollars par an : à l’heure actuelle, les habitants du pays avaient l’habitude de faire du « tourisme cinématographique », en allant voir des films à Dubaï ou Bahreïn.

La fin de l’interdiction s’intègre dans le plan « Vision 2030 » mené par le prince héritier Mohammed Ben Salmane, qui a entamé des réformes pour diversifier l’économie de son pays.

Partager sur les réseaux sociaux