Le 20 mai prochain, Nintendo mettra un terme aux principaux services en ligne de la Wii et de la DS. Cela concerne principalement les fonctionnalités de jeu en multijoueur.

Les services en ligne de la Wii et de la DS s'apprêtent à tirer leur révérence. Ce mercredi, Nintendo a annoncé l'arrêt prochain de sa plateforme dédiée au jeu en ligne. Après le 20 mai 2014, le service "Nintendo Wi-Fi Connection" ne sera plus accessible. Le matchmaking (consistant à rapprocher deux joueurs en fonction de leurs affinités) et le classement seront aussi arrêtés.

La société japonaise a publié une liste de ses jeux qui seront directement affectés par le retrait du "Nintendo Wi-Fi Connection". En tout, 42 titres de la DS (+3 de la DSiWare) et 14 jeux de la Wii (+7 de la WiiWare) sont touchés. Les services de discussion (Wii Speak et Wii Speak Channel) disparaîtront également à cette date.

Dans sa note d'information, Nintendo a précisé que l'arrêt du "Nintendo Wi-Fi Connection" n'aurait aucun impact sur d'autres services en ligne, comme les boutiques pour la Wii et la DSi ou la vidéo à la demande (VOD). Idem pour les fonctionnalités propres à la Wii U et à la 3DS. Mais attention, les jeux de la Wii et de la DS utilisés via la Wii U et la 3DS, grâce à la rétrocompatibilité, seront bien touchés.

Si cette décision décevra sans doute les joueurs de la Wii et de la DS attachés au "Nintendo Wi-Fi Connection", la firme japonaise tient à rappeler qu'iIl sera toujours possible de jouer localement (c'est-à-dire hors ligne) à l'ensemble des titres de la console. Ainsi, rien n'empêchera de lancer une partie en multijoueur en local, pourvu qu'il y ait le nombre de manettes adéquat.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !