Un groupe Facebook s’est inspiré du phénomène Pokémon Go pour inciter les internautes à chasser des livres abandonnés dans les lieux publics.

Dans le monde entier, Pokémon Go a fait sortir des millions de chasseurs dans les rues pour aller capturer les créatures fictives qui se trouvaient dans les parages. Le groupe Facebook baptisé « Chasseurs de livres » veut provoquer exactement la même chose… mais pour les bouquins.

Créé par une internaute belge il y a environ deux semaines, celui-ci comptabilise déjà presque 53 000 membres. Le but est simple. On abandonne un livre dans un lieu public, puis on avertit la communauté sur Facebook en publiant le nom de l’endroit et une photo. N’importe qui peut ainsi aller récupérer le bouquin, le lire et le déposer à son tour où il veut, que ce soit sur un banc, dans un parc ou au pied d’une statue.

Certes, on est loin du phénomène de Pokémon Go mais il est intéressant de voir que ce jeu ait pu inspirer ce genre d’initiative. Partir à la chasse aux livres dans les rues de notre ville peut être tout aussi divertissant que de jouer au jeu mobile de Niantic. D’autant plus qu’il s’agit d’un moyen bien fun de découvrir de nouveaux auteurs gratuitement ou de se replonger dans de vieux classiques.

L’initiative semble se concentrer uniquement en Belgique pour l’instant, mais on pourrait espérer que d’autres internautes l’appliquent un peu partout en France également… qui sait ? Peut-être que la prochaine fois que vous croiserez un Bulbizarre, celui-ci sera peut-être assis sur une édition des Misérables de Victor Hugo, délicatement posé sur l’herbe de votre parc préféré.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.