Après le drama coréen Hierarchy, situé dans un prestigieux lycée, voici 4 autres séries qui parlent d’adolescence et de sujets de société.

Sans surprise, tant la qualité des dramas coréens est au rendez-vous, la série Hierarchy cartonne sur Netflix. Elle plonge les abonnés de la plateforme dans le lycée le plus prestigieux du pays, la Jooshin High School, où la toile des secrets commence toutefois à se fracturer en raison d’un nouvel arrivant, provenant d’un autre milieu social. Après ce drama de sept épisodes, que regarder sur Netflix ?

The Glory

Au rang des séries coréennes les plus marquantes, The Glory fait office de chef-d’œuvre. Tout commence dans un lycée : Moon Dong-eun y est harcelée et torturée par un groupe de 4 autres ados, mené par Park Yeon-jin. Abandonnée aussi par sa famille, Dong-eun finit par quitter le lycée et enchaîne les petits boulots. Elle poursuit cependant des études par correspondance. Et, depuis qu’elle a finalement renoncé au suicide, elle reste mue par un objectif : se venger. À l’âge adulte, Dong-eun met en place son plan pour détruire la vie du groupe qui l’a harcelée. Série émouvante à chaque instant, au récit tragique si ce n’est brutal, porté par une héroïne d’une force et d’une dignité hors du commun dans son chemin vers la résilience, The Glory est inoubliable.

Twenty-Five Twenty-One

Drame ado et drame social, Twenty Five Twenty One (issu de Studio Dragon, comme Hierarchy) fait partie des séries préférées des fans de k-dramas. Nous sommes en 1998. Na Hee Do, passionnée d’escrime, fait face à la réalité économique du pays : le club d’escrime doit fermer à cause des dettes accumulées par le lycée. Son rêve sportif semble s’éloigner, mais elle ne renonce pas. Au même moment, elle rencontre Baek Yi Jin, un jeune homme dont le père a fait faillite. Une œuvre sur la jeunesse — amours, amitiés, rêves, déceptions –, quand l’insouciance fait face à la dureté socioéconomique.

Blood & Water

Puleng n’a pas eu le temps de connaître sa sœur : celle-ci a été enlevée alors qu’elles n’étaient qu’enfants. Devenue adolescente, lors d’une soirée, elle aperçoit une jeune fille — Fikile — qui, elle en est persuadée, ressemble à sa sœur disparue. Puleng met tout en œuvre pour rejoindre le lycée riche et renommé auquel cette fille appartient. Et elle mène l’enquête. Blood & Water est une série sud-africaine désormais terminée, puisque la saison 4 délivre une fin tout à fait satisfaisante.

Geek Girl

Après l’atmosphère plutôt sombre de Hierarchy, on peut aussi avoir besoin de se changer les idées. Dans le top 10 Netflix, en ce moment, on trouve une autre série ado, britannique, aux épisodes courts : Geek Girl. Adaptée des romans young adult du même nom, et avec Emily Carey, cette série dresse le portrait d’une jeune fille atypique, harcelée et dénigrée. Passionnée de sciences, elle va toutefois faire la découverte d’un autre monde qui ne l’attirait pas du tout : celui de la mode. Une série drôle, une héroïne attachante. C’est une adaptation des romans young adult de Holly Smalle, où celle-ci se base sur sa propre jeunesse en tant que personne autiste mais avant qu’elle ne découvre elle-même ce diagnostic.

Source : Montage Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.