À en croire les retours des rares personnes encore passionnées par Suicide Squad: Kill the Justice League, la dernière mise à jour aurait ajouté encore plus de problèmes, à un jeu déjà structurellement défaillant.

« En tant que personne qui a défendu le jeu, je suis déçu de l’état actuel du jeu », déplore thelivinnexus dans un message publié sur Reddit le 22 février. Comme d’autres — rares — fans de Suicide Squad: Kill the Justice League, il détaille plusieurs soucis inédits, essuyés par le jeu depuis l’installation de la dernière mise à jour (qui a suivi une période de maintenance). Le correctif était censé nettoyer des bugs rencontrés depuis le lancement. Mais, selon plusieurs témoignages, il n’a fait qu’en rajouter.

« Je suis souvent déconnecté quand je joue », indique par exemple l’utilisateur Reddit linkenski, qui ne compte pas relancer Suicide Squad: Kill the Justice League avant l’arrivée du Joker (prévue pour la saison 1). Ses propos sont corroborés par RDVKaneanite, qui ne peut pas jouer dix minutes sans se retrouver éjecté. Car, malheureusement, le jeu de Warner Bros., développé par un studio de renom, nécessite d’être connecté en permanence à des serveurs, même quand on joue à solo.

Suicide Squad: Kill the Justice League // Source : Capture Xbox
Suicide Squad: Kill the Justice League // Source : Capture Xbox

Le calice jusqu’à la lie pour Suicide Squad: Kill the Justice League

Suicide Squad: Kill the Justice League est clairement en train de jouer avec la patience de celles et ceux qui continuent de croire en lui, alors qu’il donne mille raisons de l’abandonner (un lancement chaotique, des qualités vidéoludiques assez médiocres). Ainsi, le créateur de contenus JayShockblast n’est pas tendre dans un tweet publié le 21 février : « Un pas en avant, deux en arrière. J’ai essayé quatre incursions. J’ai pu en compléter trois. Je me suis retrouvé bloqué après avoir tenté une frappe suicide dans l’une. Dans les deux autres, l’écran ‘Chargement de Metropolis‘ s’est figé. »

Il poursuit : « J’aime vraiment ce jeu, vraiment, je l’aime. Je rêve d’y jouer correctement, mais, après trois semaines, c’est dur, et je dois même m’estimer heureux de pouvoir m’y connecter. Ils doivent faire mieux. Je suis certainement plus patient et compréhensif que la moyenne… » Suicide Squad: Kill the Justice League possède quelques fervents admirateurs, mais il est en train de les perdre. JayShockblast, qui pèse quand même 333 000 abonnés sur YouTube, pourrait incarner le porte-parole positif d’un jeu qui a besoin de se racheter une bonne image pour tenir dans le temps. « Les mises à jour récentes ont tué le jeu, pour beaucoup de personnes. Ça craint. Il faut attendre un autre patch ou se battre pour un remboursement », résume parfaitement Hungry-Exit-5164.

Le studio Rocksteady est au courant des soucis de Suicide Squad: Kill the Justice League. Dans la note de patch, il admet : « Nous sommes conscients qu’il y a des problèmes qui ne sont pas rectifiés par cette mise à jour, mais gardez à l’esprit que nous sommes focalisés sur la résolution rapide de bugs critiques, et nous avons d’autres correctifs prévus. » Le pire ? Il n’y a pas foule sur les serveurs (contrairement à Helldivers 2, qui connait un trafic trop important). Selon Steamcharts, il n’y a pas eu plus de 900 personnes connectées en même temps à la version PC, ces dernières 24 heures. Un volume famélique pour un titre qui n’a même pas un mois d’existence, et tiré d’une licence populaire. En résulte cette idée que, peut-être, il vaudrait mieux lâcher l’affaire.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !