Si vous vous lancez dans The Last of Us sur PS4 ou PS5 grâce à la série de HBO, on vous prodigue quelques conseils pour… survivre.

L’adaptation de The Last of Us par HBO est le phénomène culturel de ce début d’année. Et pour cause, Craig Mazin et Neil Druckmann ont réussi à sublimer un jeu vidéo qui était déjà, originellement, un chef-d’œuvre. Peut-être avez-vous découvert Joel et Ellie directement avec cette adaptation diffusée en France sur Prime Video.

Si tel est le cas, il est fort probable que vous ayez envie de lancer le jeu. Il en existe deux versions dans le commerce : The Last of Us Remastered sur PlayStation 4 et The Last of Us Part I, le remake, sur PlayStation 5. Aucune différence structurelle n’existe entre les deux, si ce n’est que le remake est beaucoup plus beau et que des mécaniques sont retravaillées.

Les bouteilles et les briques sont vos amies

Ne soyez jamais démuni de briques ou de bouteilles. Ces outils, que vous pouvez trouver un peu partout, sont des atouts déterminants pour vous sortir des pires situations :

  • Elles aident à détourner l’attention des ennemis ;
  • Elles aident à abattre les ennemis : vous pouvez rassembler plusieurs zombies pour leur jeter ensuite une bombe ou un cocktail molotov ;
  • Elles aident à repousser un ennemi, en lui jetant dessus.
The Last of Us Part I, le remake sur PS5 // Source : Naughty Dog
The Last of Us Part I, le remake sur PS5. // Source : Naughty Dog

Fuyez quand ça se passe mal

Laissez tomber votre égo de joueur ou de joueuse. Dans The Last of Us, fuir n’est pas se replier ni abandonner lâchement un combat. C’est un univers post-apo se voulant réaliste et, parfois, certaines situations peuvent vous submerger — il peut y avoir trop d’ennemis, vous pouvez être mal équipé, etc. Évaluez le danger afin de ne pas hésiter à tout bonnement éviter la confrontation directe. En fuyant, vous pouvez aussi vous cacher, pour éliminer vos ennemis en toute furtivité.

Économisez les balles

Les balles sont précieuses. Très précieuses. Face à certains infectés, elles peuvent être votre seul et unique recours. De fait, dès que vous pouvez abattre un ennemi sans dépenser la moindre balle, optez pour cette solution.

Fouillez, c’est de la survie

C’est valable pour de nombreux jeux, mais The Last of Us repose sur de la survie post-apocalyptique, alors cet élément est accentué : il faut fouiller afin de retrouver chaque ressource possible et, pour ce faire, ne pas délaisser la moindre salle ou recoin. Quelques balles, une bouteille, des pièces mécaniques pour vos armes, peuvent faire la différence sur la séquence qui suivra.

Quelles capacités améliorer en priorité ?

Deux améliorations (à plusieurs niveaux), grâce aux pilules que vous trouvez sur votre route un peu partout, sont à prioriser :

  • La santé (santé maximale et rapidité de guérison) ;
  • La perception/l’écoute.

En effet, les pilules restent assez rares et, inévitablement, vous ne pourrez pas tout améliorer durant votre partie (dans la nouvelle partie +, où vous conservez les stocks et aptitudes de votre précédente partie, ce sera envisageable). Ainsi il faut choisir intelligemment les améliorations. La santé est bien sûr essentielle, et la perception vous permet de préparer des stratégies nécessaires à la survie.

De même, fabriquez dès que possible dans le jeu le deuxième étui — passer d’une arme à l’autre change la vie. Sur les établis, pour améliorer les armes, ne sous-estimez pas l’importance de la vitesse de rechargement : face à des hordes d’ennemis, une seconde de perdu et c’est finito. Chérissez par ailleurs le fusil à pompe, certes plus limité en apparence que des armes qui tirent davantage, mais à bonne distance et en visant bien, ils vous épargnent bien des misères.

Enfin : le surin. Le surin doit être votre mantra. Il vous faut toujours, quand c’est possible, un surin. Le surin vous sauve contre les claqueurs, en particulier. Donc vous voulez toujours avoir un surin sur vous. On espère avoir suffisamment écrit le mot surin pour que le message passe.

Scène du remake PS5 issue du DLC Left Behind. // Source : Sony / Naughty Dog
N’oubliez pas de jouer au DLC Left Behind, après avoir terminé le jeu complet ! Plus qu’un complément, c’est 3-4h passionnantes. // Source : Sony / Naughty Dog

Vérifiez sans cesse ce que vous pouvez fabriquer

Les matériaux ne peuvent pas être stockés en de très grandes quantités, mais il peut servir à fabriquer pas mal de choses. Vérifiez régulièrement si vous pouvez concevoir de quoi vous soigner, une bombe, un cocktail molotov, une arme de poing, etc.

Sauvegardez !

C’est bateau, mais la sauvegarde automatique a tendance à faire oublier que vous pouvez le faire manuellement à l’endroit que vous souhaitez. Or, si vous voyez venir un affrontement compliqué ou que vous vous en sortez à la sueur de votre front, c’est un bon moment pour faire une sauvegarde manuelle. Parce que, vraiment, dans The Last of Us, vous ne voulez pas revivre deux fois de suite une confrontation discrète ou directe compliquée.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.