Ubisoft a rappelé qu’Assassin’s Creed Mirage s’appuiera sur une échelle bien moins grande que les trois derniers opus. Il ne faut pas y voir un défaut.

Assassin’s Creed Origins, Assassin’s Creed Odyssey, Assassin’s Creed Valhalla : ces trois jeux vidéo proposent des aventures formidables, en plus d’avoir relancé une saga totalement à la dérive. Elles partagent néanmoins un défaut qui, à première vue, n’en est pas réellement un : leur contenu est beaucoup trop immense, assommant alors les joueuses et les joueurs. Assassin’s Creed Mirage, le futur épisode, n’aura pas ce « problème », a rappelé Ubisoft dans des propos relayés par GamesRadar+ le 12 janvier 2023.

L’entreprise française, qui a vécu une année 2022 très, très compliquée avec un calendrier de nouveautés famélique, a visiblement compris que les joueuses et les joueurs avaient besoin d’autre chose après avoir enchainé trois gros voyages. « Parmi nos fans, on a commencé à percevoir le désir d’une histoire plus centrée sur le héros, avec une focalisation sur les piliers du premier Assassin’s Creed dans une échelle plus intime », confie Stéphane Boudon, directeur créatif. 

Assassin's Creed Mirage // Source : Ubisoft
Assassin’s Creed Mirage. // Source : Ubisoft

Un Assassin’s Creed plus intime est une bonne nouvelle

Ne faites pas dire à Stéphane Boudon ce qu’il n’a pas dit. À ses yeux, Assassin’s Creed Origins, Assassin’s Creed Odyssey et Assassin’s Creed Valhalla restent des opus majeurs. Ils se basent sur « la promesse de vivre une épopée incroyable dans un univers fort ». À l’instar des joueuses et des joueurs, les développeurs avaient semble-t-il besoin d’autre chose. Le changement de philosophie a été positif pour eux, qui ont dû être soulagés de concevoir un projet moins ambitieux et coûteux en ressources.

Attention, il ne faut pas voir cette précision d’Ubisoft comme une tare pour Assassin’s Creed Mirage. On aurait tendance à croire que plus un monde ouvert est grand, plus c’est un gage de réussite. C’est loin d’être vrai dans les faits, tant cela dépend de la manière dont les environnements sont remplis. Parfois, le trop est l’ennemi du bien. À cela s’ajoute une évidence : imaginez que tous les jeux soient des mondes ouverts immenses, on finirait sans doute par être écœuré.

On a vraiment besoin de ces parenthèses plus courtes pour souffler entre deux immenses projets. On rappellera par ailleurs que des titres comme The Last of Us, God of War et God of War Ragnarök sont considérés comme des chefs-d’œuvre, surtout parce qu’ils savent concentrer l’action et la narration sans s’éparpiller. On souhaite la même réussite à Assassin’s Creed Mirage, conçu comme un hommage au tout premier Assassin’s Creed.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !