Les Ukrainiens peuvent désormais acheter et vendre du bitcoin ou de l’ethereum de façon licite. Cette légalisation n’est pas un hasard : l’Ukraine a reçu des millions de dons en crypto depuis le début de la guerre.

L’Ukraine a officiellement légalisé les crypto-monnaies. « À partir de maintenant, les plateformes de vente de crypto-monnaies ukrainiennes et étrangères peuvent opérer légalement, et les banques peuvent ouvrir des comptes aux entreprises du secteur des crypto », a écrit le ministère de la transformation numérique ukrainien sur Twitter le 16 mars 2022. « C’est un pas en avant important pour le développement du marché en Ukraine. »

Les crypto-monnaies sont importantes dans le contexte de la guerre

La loi légalisant les crypto-monnaies a été votée le 17 février, il y a près d’un mois, par les parlementaires ukrainiens, mais elle vient seulement d’entrer en application.

Cette « loi sur les actifs numériques » prévoit toute une liste de mesures, mais elle encadre surtout les Ukrainiens et les sociétés ukrainiennes qui achètent, vendent et échangent des crypto-monnaies. Ils pouvaient le faire avant la signature de la loi, mais cette dernière précise les conditions dans lesquels ils peuvent le faire. Elle impose également les conditions d’achat de ces actifs en fixant certains critères aux plateformes de ventes, et elle place la surveillance du marché des crypto sous l’autorité de la Commission de contrôle ukrainienne.

ukrarinecrypto
L’Ukraine vient de légaliser les crypto-monnaies. // Source : Yehor Milohrodskyi / Unsplash

La loi, votée à peine quelques jours avant le début de l’invasion russe, va également permettre de récupérer légalement les très nombreux dons en crypto-monnaies que le pays a reçus. Depuis le début des combats le 24 février, le gouvernement a en effet mis en place un site officiel de donation en bitcoin ou ethereum.

En tout, le pays avait reçu plus de 100 millions d’euros de dons en crypto-monnaies au 9 mars 2022, selon le ministre adjoint à la transformation digitale Alex Bornyakov, une somme qui a certainement augmenté depuis. La loi va permettre aux différents organismes d’État de récupérer l’argent de manière officielle et encadrée.

C’est la première fois que des dons en crypto-monnaies vont officiellement aider à l’effort de guerre d’un pays. Sur les 100 millions d’euros reçu, 60 millions ont été utilisés pour acheter des équipements non létaux, comme de l’essence, de la nourriture et des vestes pare-balles pour les soldats, selon le site spécialisé Coin Desk.