Même si le dropshipping n'est pas illégal, de nombreuses dérives ont été constatées autour de cette pratique. AntiDrop aide à repérer les sites qui le pratiquent, et à retrouver les fournisseurs originels afin de vous afficher les produits au prix initial.

« Salut les amis ! Aujourd’hui je vais vous parler d’un super produit.  » Comme le notait le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, sur Facebook le 12 avril, il y a de fortes chances que vous ayez déjà entendu un influenceur ou une influenceuse prononcer ces mots, avant de vous faire l’article de tee-shirts ou de clones d’Airpods présentés comme « l’affaire de l’année ».

Très souvent, ces produits viennent d’une boutique en ligne fonctionnant sur le principe du dropshipping : elles vendent des produits qu’elles n’ont en fait pas en stock, et qu’elles vont commander chez d’autres fournisseurs  Ce sont d’ailleurs ces derniers qui achemineront en réalité le produit à votre domicile.

Fausses promotions, produits non conformes

La pratique n’est pas illégale en soi, mais beaucoup de dérives ont été observées parmi les dropshippers : fausses promotions, produits non conformes à la description, etc.  Souvent, ces sites pratiquent du reste des prix peu compétitifs, certains n’hésitant pas à revendre le produit 3 ou 4 fois plus cher, sans apporter une quelconque valeur ajoutée.

Pour ces raisons, il peut être utile de savoir si la plateforme sur laquelle vous vous apprêtez à commander fonctionne sur le principe du dropshipping. C’est ce que le site AntiDrop propose de vous aider à faire.

AntriDop étudie le site marchand et regarde si votre produit est proposé à des prix bien moindres ailleurs. // Source : Capture d’écran Numerama

AntiDrop analyse la page de votre produit

Le fonctionnement de ce service créé au sein de l’incubateur des Mines d’Alès est extrêmement simple : il suffit d’entrer l’adresse de la page présentant le produit que vous envisagez d’acheter dans la barre de recherche sur la page d’accueil.

AntiDrop l’analysera et vous livrera, quelques secondes plus tard, une note évaluant la probabilité qu’il s’agisse d’un site de dropshipping.

Pour s’en faire une idée, AntiDrop analyse notamment le CMS utilisé par le site marchand (Shopify, Prestashop, etc.), et son trafic. Il regarde également si le produit est vendu par d’autres marchands à des prix significativement plus bas. Lorsque c’est le cas, il y a de fortes chances que votre site se contente en réalité de passer commande chez eux, en entrant votre adresse comme destination de livraison.

Trouver le produit à son prix de vente initial

Si Antidrop trouve le même produit sur des plateformes connues comme Amazon ou AliExpress, il vous affichera ces pages produits, en parallèle du score donné à votre marchand. Vous pourrez alors, si vous le souhaitez, les commander directement à ces fournisseurs (en prenant les précautions d’usages telles que regarder les avis des clients sur cette boutique).

Antidrop se rémunère grâce à l’affiliation. Si vous décidez finalement de commander directement sur Amazon ou AliExpress après avoir constaté que le produit y était vendu moins cher, il touchera une commission. Rappelons que si vous avez été victime d’une arnaque ou observé des pratiques qui vous semblent douteuses, il est possible de le signaler sur le site mis en place par le gouvernement Signal Conso.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo