Sur Twitter, YouTube et maintenant Odysee, leur popularité est croissante : les traducteurs de théories du complot sont devenus incontournables de la complosphère française. Professionnels et bien organisés, ils traduisent de plus en plus de vidéos, favorisant l'importation de théories telles que QAnon en France.

« Cela fait presque deux ans que nous avons signalé ce phénomène, mais il se produit encore aujourd’hui. Les membres de la famille royale européenne organisent encore des parties de chasse à l‘homme où des adolescents sont violés et tués, et où les organes sexuels sont accrochés aux murs comme trophées. » La phrase d’accroche de la vidéo « Les Familles Royales Chassent Les Enfants Littéralement » résume crûment les 17 minutes de théories du complot qui vont suivre.

La voix raconte comment « ces sacrifices rituels satanistes » seraient organisés par une mystérieuse secte, le Neuvième Cercle, dont feraient partie la famille Rothschild, le Vatican, la CIA, et la reine Élisabeth. Partagée sur YouTube et Odysee puis sur Twitter, Facebook, Gab, et puis par de nombreux sites francophones à tendances complotistes, comme Dissidence TV ou Qactus, cette vidéo a été visionnée plusieurs milliers de fois. Elle est signée David Zublick, un complotiste américain notoire, connu pour avoir participé à la popularisation de QAnon (un réseau conspirationniste pro-Trump) grâce à sa chaîne YouTube, forte de 150 000 abonnés.

Comment une vidéo complotiste américaine, qui reprend l’une des thèses de QAnon, a-t-elle pu arriver jusque dans le groupe Facebook francophone « Stop à la dictature sanitaire » ?

La Team Top Gun

Il s’agit du travail d’un petit groupe, connu sous le nom de la « Team Top Gun ». Une dizaine de personnes à peine, mais à l’influence impressionnante sur les réseaux sociaux, qui sélectionnent, traduisent et doublent en français les vidéos qu’ils estiment les plus intéressantes.

« Il est temps que la propagande des grands médias cesse »

Depuis le mois d’avril 2020, où les premiers traducteurs bénévoles ont commencé à partager leurs travaux sur la « fausse pandémie », comme certains l’appellent, plusieurs centaines de vidéos ont été traduites en français, selon celui qui se fait appeler Fils de Pangolin, chef de file de ces traducteurs. Leur but est simple : faire de la « réinformation, car il est temps que la propagande des grands médias cesse ». Grâce à eux, des dizaines de milliers de francophones ont depuis visionné leurs vidéos, et les théories du complot autour du Covid-19, des élections américaines et des élites se sont solidement implantées en France.

Des vignettes de vidéos de Neuf de Coeur // Source : Capture d’écran Numerama / Odysee

À la base de ce groupe de traducteurs, il y a Fils de Pangolin. Avec plus de 35 700 abonnés sur Twitter, 35 000 sur Odysee et plus de 100 000 sur YouTube, il est le chef de file de la Team Top Gun, et surtout son membre le plus influent. Pourtant, il n’a commencé son activité sur les réseaux sociaux qu’au mois d’avril dernier. « Je me suis rendu compte que, sur les groupes Facebook dans lesquels j’étais, on ressassait tout le temps les mêmes informations », explique-t-il lors d’une interview vidéo avec le vidéaste Akina (Fils de Pangolin n’a pas répondu à notre demande d’interview). « Je me suis dit qu’il fallait qu’on crée de l’info, et c’est comme ça que j’ai commencé à faire des doublages sur les histoires de trafic d’être humain », son premier centre d’intérêt.

Sa toute première vidéo est un discours de Donald Trump lors d’un sommet pour la lutte contre le trafic d’être humain. Les vidéos suivantes dévient petit à petit de ce sujet et abordent les antifa, les prétendus mensonges du gouvernement au sujet du Covid-19 (« afin de renverser la démocratie »), le supposé « vol » de l’élection de Donald Trump par les démocrates américains, et tous les autres thèmes chers aux adeptes de QAnon. Sur les réseaux sociaux, il multiplie les appels, motive ses abonnés à le rejoindre et à traduire à leur tour des vidéos.

Il est vite rejoint par Jeanne Traduction (15 000 abonnés sur YouTube, 19 300 sur Twitter, 18 500 sur Odysee), puis La Croix Du Sud (76 000 abonnés sur YouTube, 26 000 sur Twitter, 17 000 sur Odysee), Traductions Réinformation (plus de 32 000 abonnés sur YouTube), Miniver 1984 (19 000 abonnés sur YouTube, 20 400 sur Odysee), Qantum leap traduction (16 000 sur YouTube). Ils forment aujourd’hui la Team Top Gun, dont on peut voir le logo s’afficher au début des vidéos.

Toutes les chaînes qui composent la Team Top Gun fonctionnent d’une manière quasi professionnelle. Leurs vidéos léchées, leur communication très calculée et leur présence sur les réseaux sociaux leur ont permis de se construire en quelques mois à peine une solide base d’abonnés. Plus surprenant encore, des flyers à leur nom circulent sur internet, afin de promouvoir une façon de « s’informer autrement ». Ils évoquent leur but librement : faire de la « réinformation et de la traduction, car il est temps que la propagande des grands médias cesse. »

Team Top Gun – Réinformation et Traduction // Source : Capture d’écran Numerama / YouTube

« Un site pour les détruire tous »

Mais Fils de Pangolin a fait plus que de réunir autour de lui ce groupe de bénévoles : il a créé leurs outils. Et c’est ce qui a changé la donne. Il est à l’origine de deux sites, qui ont changé le partage de fake news et de théories du complot en France.

Le premier est Trad.pub, « un site pour les détruire tous » comme Fils de Pangolin l’appelle dans l’une de ses vidéos. Trad.pub, qu’il a mis au point avec l’aide d’un développeur, est une plateforme d’entraide pour les traducteurs, un « site de traduction collaborative ». Extrêmement simple à utiliser, le site leur permet de mettre en commun leurs ressources afin de traduire plus rapidement, et même d’externaliser le choix des vidéos à traduire.

Tout le monde peut proposer son aide, demander à ce qu’une vidéo soit adaptée en français, et participer à la traduction d’un texte qui sera ensuite doublé, puis publié par l’une des chaînes de la Team Top Gun. Cette division du travail a permis, en seulement quelques mois, aux 300 traducteurs inscrits sur Trad.pub de traduire plus de 500 vidéos, selon Fils de Pangolin.

La page d’accueil de Trad.pub // Source : Capture d’écran Numerama

InfoVF, le refuge où la censure n’existe pas

Le deuxième site développé par Fils de Pangolin est InfoVF. Ce site, dont la page d’accueil ressemble à celle de YouTube, a une particularité : il agrège les vidéos de tous les traducteurs français. « À cause de la censure, on a tous été éparpillés sur Odysee, sur Rumble, BitChute. J’ai voulu faire un site qui agrégerait les vidéos sur une seule et même interface, en utilisant des plateformes qui n’appliquent pas la censure », explique-t-il lors d’un live avec les vidéastes des DéQodeurs.

Sur le site, on peut ainsi voir toutes les vidéos publiées par les traducteurs de la Team Top Gun, mais aussi les chaînes de personnalités très influentes qui gravitent autour de la sphère QAnon française. On retrouve Ema Krusi, une blogueuse spécialisée dans le bien-être et « les phénomènes de manipulation des foules », celles de la chaîne Odysee d’Hold Up, celles de France Soir (un ancien média aujourd’hui repris par des amateurs des théories complotistes), et même celles de l’IHU de Marseille, l’hôpital dans lequel exerce Didier Raoult.

La page d’accueil d’InfoVF // Source : Capture d’écran Numerama

Mis en ligne seulement le 31 janvier 2021, le site a enregistré après 12 jours d’existence plus de 500 000 visites et plus d’un million de pages vues, selon Fils de Pangolin. Plusieurs milliers de vidéos y sont déjà disponibles, abordant les thèmes classiques de QAnon : la pandémie de Covid-19 aurait été inventée, les vaccins sont dangereux pour la santé, une élite mondiale pédocriminelle nous gouverne en secret, etc..

InfoVF, le site créé par Fils de Pangolin // Source : Capture d’écran Numerama

Les théories du complot n’ont bien sûr pas attendu la Team Top Gun pour faire leur apparition en France. Bien avant l’arrivée du Covid-19 en France, de nombreuses vidéos sur la franc-maçonnerie, sur l’origine des pyramides d’Égypte étaient disponibles sur YouTube. Le film complotiste Loose Change, qui explique que les attentats du 11 septembre 2001 ont été fomentés par le gouvernement américain, a également été traduit en français (et est toujours disponible sur YouTube).

Cependant, c’est la première fois que les théories du complot et autre fake news sont importées en France de manière aussi professionnelle et à cette échelle. Des observateurs ont d’ailleurs remarqué une augmentation des discours conspirationnistes depuis l’arrivée de la pandémie de coronavirus, et une accélération dans leur adoption dans la société. Hold Up, le film complotiste sorti en novembre dernier et visionné plusieurs millions de fois, en est certainement l’un des exemples les plus probants. L’activité et le succès des traducteurs en est un autre.

« Je me suis rendu compte que quelque chose n’allait pas »

Ce qui est important de relever avec le succès de ces traducteurs, c’est le passage de simples spectateurs à producteurs de contenus complotistes. C’est notamment le cas de « Neuf de Coeur », qui a commencé sa descente dans l’univers des théories du complot en mars, et dont la défiance envers le gouvernement et les institutions n’a fait que se renforcer au fil des mois. De fil en aiguille, des vidéos de Didier Raoult à celle de Silvano Trotta, puis celles sur QAnon, cette quadragénaire s’est décidée à répondre à l’appel de Fils de Pangolin en août 2020. Elle s’est inscrite sur Trad.pub, et a doublé plus de cinquante vidéos, allant de la traduction d’une homélie du cardinal traditionaliste Raymond Burke (« ils utilisent le Covid-19 pour servir leur agenda diabolique »), à une série de 8 vidéos sur « La suite de la chute de la Cabale ».

Neuf de Coeur n’est pas la seule à avoir suivi cette trajectoire : on retrouve peu ou prou les mêmes discours et les mêmes motivations chez les membres de la Team Top Gun. Des citoyens ordinaires, qui se sont rendu compte que « quelque chose n’allait pas », qui «  se posaient des questions », et qui ont décidé de se mettre à la traduction l’année dernière, avec l’arrivée de la pandémie de Covid-19. Ils retrouvent parfois chamboulés par leur nouvelle popularité sur les réseaux sociaux.

Cette tendance est d’autant plus dangereuse qu’elle ne s’est pas arrêtée avec le premier confinement, et qu’elle semble se renforcer au fils des mois. De nouveaux comptes de traducteurs apparaissent régulièrement, et sont relayés par Fils de Pangolin ou d’autres comptes de la Team Top Gun. Leur nombre, en croissance constante, offre une caisse de résonance toujours plus grande à ces contenus dangereux avec la multiplication des vidéos et des sources disponibles en français.

Le logo de Fils de Pangolin // Source : Capture d’écran Numerama / YouTube

Cette croissance exponentielle est d’autant plus dangereuse parce qu’elle est vectrice d’engouement : plus de gens participent, plus de gens ont envie de rejoindre le groupe. Surtout, ils sont persuadés d’agir pour le bien commun. Neuf de Coeur le dit d’elle-même lors d’une interview : « j’oeuvre à mon niveau à faire une société meilleure, et aider les enfants en souffrance ». Et en pleine crise sanitaire mondiale, à un moment où les discours anti-vaccin et anti mesures de distanciation sociale battent leur plein, leur influence est plus dangereuse que jamais.

Ils ont de plus réussi à se mettre à l’abri de la censure et de la modération des réseaux sociaux classiques. En migrant vers Odysee, Gab ou d’autres sites alternatifs, ils arrivent à fonctionner sans les relais que sont les réseaux sociaux traditionnels. InfoVF fonctionne en autonomie, sans avoir besoin de YouTube ou de Twitter, et toutes les chaînes de la Team Top Gun sont hébergées sur Odysee ou Rumble.

Partagés par Silvano Trotta et les DéQodeurs

Les vidéos de ces traducteurs sont également relayés par des soutiens de poids. Le tweet épinglé de Silvano Trotta sur Twitter est une vidéo traduite par Jeanne Traduction. Le complotiste francophone a également déjà demandé à « la team de Fils de Pangolin » de traduire une vidéo, qui aurait contenu des preuves que Barack Obama aurait demandé l’exécution de militaires américains.

Silvano Trotta demande une traduction // Source : Capture d’écran Numerama

Mais ce n’est pas tout. Les producteurs d’Hold Up ont déjà publié sur leur site une vidéo traduite par Fils de Pangolin, en le remerciant au passage, et Inform’Action, un «  projet citoyen de contre-propagande » suivi par plus de 100 000 personnes sur Facebook, relaie très régulièrement leurs vidéos. Le site spécialisé dans les théories de QAnon français les DéQodeurs a déjà invité plusieurs fois dans ses lives des traducteurs de la Team Top Gun, tels que Fils de Pangolin et Jeanne Traduction. Toute une machine médiatique, qui s’auto alimente et amplifie les discours tenus dans les vidéos traduites.

« Est-ce que t’imagines ce qu’on pourrait provoquer dans le monde si tout le monde avait accès à ses vidéos ? »

Et au vu de leurs succès, les traducteurs ne cachent plus leur ambition. Fils de Pangolin l’a déclaré de lui-même lors de la vidéo de présentation de Trad.pub : il compte continuer de travailler afin que le site puisse s’exporter à l’international, et que le travail de traduction de vidéos en anglais se fasse dans d’autres langues. « Imaginez le nombre de doubleurs qui pourraient émerger grâce à cet outil ? », demande-t-il, d’une voix exaltée dans une vidéo. Et surtout, il compte bien proposer des traductions en anglais des vidéos de Didier Raoult. « Est-ce que t’imagines ce qu’on pourrait provoquer dans le monde si tout le monde avait accès à ses vidéos ? ».

Sans vraiment avoir de stratégie au préalable, un petit groupe d’une dizaine de personnes a réussi à avoir une audience de plusieurs dizaines de milliers de francophones, des relais médiatiques très puissants, et une influence incroyable. « Dans cette guerre médiatique  », explique Fils de Pangolin sur son site, «  nous sommes ce qui leur fait défaut, nous sommes ce qu’ils craignent, nous sommes ce qu’ils ne seront jamais : nous sommes le nombre ».

Partager sur les réseaux sociaux